Yassin Salhi, auteur présumé de l'attentat en Isère, s'est suicidé en prison

le
1
Yassin Salhi (au centre) lors de son interpellation à Saint-Priest le 28 juin.
Yassin Salhi (au centre) lors de son interpellation à Saint-Priest le 28 juin.

Ce chauffeur-livreur de 35 ans a été écroué en juin pour avoir décapité son patron et tenté d’attaquer un site gazier .

Ecroué pour avoir décapité son patron et tenté d’attaquer un site gazier le 26 juin dans l’Isère, Yassin Salhi, s’est suicidé mardi 22 décembre soir à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, dans l’Essonne. L’homme était incarcéré en quartier d’isolement, il s’est pendu avec ses draps aux barreaux de sa cellule.

Ce chauffeur-livreur de 35 ans avait été placé en détention provisoire fin juin après avoir été mis en examen notamment pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, enlèvement et séquestration en vue de préparer un assassinat, destruction ou dégradation et violences volontaires.

Motivation religieuse contestée A l’inverse de Mohamed Merah, des frères Kouachi, d’Amédy Coulibaly ou, plus récemment des djihadistes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis le 13 novembre, M. Salhi, présenté comme proche de la mouvance salafiste, a toujours contesté toute motivation religieuse. Pour la justice, son patron, Hervé Cornara, qu’il a avoué avoir tué, est cependant bien une victime du terrorisme islamiste.

Né en mars 1980, le suspect avait fait l’objet d’une « fiche S » (pour « sûreté de l’Etat ») en 2006 à la Direction de la surveillance du territoire « pour radicalisation », fiche « qui n’a pas été renouvelée en 2008 », avait rapporté lors des événements, le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve. Avant le 26 juin, il ne disposait pas d’un casier judicaire.

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 12 mois

    quelle perte !!!! FH pourra porter une gerbe, il aime bien les commémorations.......