Yannick Cahuzac, enfant du Gaz' et âme du Sporting

le
0
Yannick Cahuzac, enfant du Gaz' et âme du Sporting
Yannick Cahuzac, enfant du Gaz' et âme du Sporting

Capitaine emblématique du Sporting, véritable combattant sur le terrain, Yannick Cahuzac a pourtant tapé ses premiers ballons au Gazélec d'Ajaccio. Portrait d'un Corse 100% pur figatellu.

" Au moment de mon arrivée à Bastia, quand le club descendait de Ligue 2 en National. Un de ses meilleurs amis, Ghisolfi, partait pour Reims et "Cahu" avait la tête à l'envers par rapport à cette situation. Il a mis un peu de temps avant de digérer tout ça et de repartir en National. " Ces mots sont ceux de Frédéric Hantz, entraîneur du Sporting de 2010 à 2014. Finalement, après avoir pesé le pour et le contre, les dirigeants bastiais et Yannick Cahuzac s'entendent pour prolonger l'aventure ensemble, et qu'importe la descente en National. Un choix payant avec le recul. Depuis cette date, le Sporting renaît de ses cendres et a enchaîné deux montées successives, glanant au passage deux titres de champions de France, de National d'abord (2011), de Ligue 2 ensuite (2012). Aujourd'hui, le SCB navigue de nouveau sous pavillon Ligue 1, et Cahuzac n'est pas étranger à ce lustre retrouvé. Pour Hantz, " Yannick a été le fer de lance de nos remontées successives. C'est le symbole du renouveau du Sporting " Le milieu de terrain est aujourd'hui un personnage adulé et respecté en Haute-Corse. Pourtant, et les gens ont souvent tendance à l'oublier, " Cahu " est un enfant du Gazélec d'Ajaccio.

Sur les traces du papa et du grand-père


Chez les Cahuzac, le foot est une affaire de famille. Son grand-père, Pierre, est l'une des figures emblématiques du foot corse grâce à une carrière victorieuse d'entraîneur entamée sur le banc du Gaz' (1961-1971) et poursuivie sur celui du Sporting (1971-1979). Il a même écrit la plus belle page européenne du club Turchini lors de l'épopée mythique de 1978 qui a vu le SCB atteindre la finale de la Coupe UEFA (perdue contre le PSV). Son fils, le papa de Yannick, a aussi joué sous les couleurs rouge et bleu des Gaziers. " C'est donc tout naturellement qu'il est venu chez nous, rappelle Christian Versini, entraîneur adjoint du Gaz' qui a bien connu le petit dernier quand celui-ci a signé sa première licence. C'est un enfant du Gazélec ! " " On n'est pas peu fiers de le rappeler ! ", embraye Dumé Compas, autre éducateur ajaccien qui l'a entraîné chez les jeunes. Lorsqu'il débarque au club, à l'âge de 6 ans, " en débutant 2, il était assez timide, se souvient Versini. J'ai toujours en tête cette image d'un petit…


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant