Yannick Caballero : " Toulon a vraiment été meilleur "

le
0
Yannick Caballero : " Toulon a vraiment été meilleur "
Yannick Caballero : " Toulon a vraiment été meilleur "

Yannick Caballero, toutes les petites fautes commises par votre équipe ne vous ont-elles pas empêchées de rêver un peu plus contre Toulon samedi ?Nous avons été trop pénalisés pour pouvoir prétendre gagner cette finale. C'est vraiment dommage parce qu'on fait une assez bonne entame. Après, ils reviennent au score petit à petit, trois points par ci, trois points par là. La tendance de l'an dernier s'est inversée : eux ont la réussite, nous on ne l'a pas. On déjoue aussi en mêlée. On a essayé d'envoyer du jeu, peut-être un peu trop. Toulon a vraiment été meilleur et mieux organisé. Ils ont parfaitement géré le match du début à la fin.On a senti de l'impuissance à un moment du côté de Castres?C'est sûr. Tout leur réussissait, on était impuissant. On essayait de sauver la patrie. Tout le monde avait à c?ur de bien faire, de faire avancer l'équipe. On est peut-être une peu sorti du match à ce moment-là. Après, l'écart est trop important pour revenir. On envoie du jeu mais on s'est cassé les dents sur cette belle défense.Après avoir remporté le Brennus l'an dernier, quel sentiment avez-vous cette fois après avoir perdu cette finale ?C'est forcément un mauvais sentiment. Mais revenir en finale, après avoir été champions de France, c'était inespéré pour nous. On a vu qu'on avait quelques ressources, quelques valeurs encore. Le championnat est très dur. Chaque année, il se densifie. On essaye de lutter avec nos moyens. C'est déjà une belle saison d'être revenu jusqu'en finale. On est très fier. On s'excuse quand même auprès de nos supporters qui ont fait le déplacement, mais Toulon était meilleur que nous samedi. La saison est tout de même réussie?C'est vrai que personne ne donnait cher de notre peau cet hiver. Même nous, on n'y pensait pas trop. On a fait des matchs un peu catastrophiques. On a failli ne pas se qualifier, à Bayonne, c'est Toulon qui nous sauve (ndlr : en battant le Stade Français lors de la dernière journée). Après, on connaît la suite, on fait une très bonne phase finale, en gagnant à Clermont, contre Montpellier? On ne pensait pas avoir autant de ressources dans ces prolongations. Et en finale, il faut bien un gagnant et un perdant, cette année, c'est nous. J'espère qu'on aura la chance, un jour, d'y revenir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant