Yannick Agnel va discuter avec Bob Bowman

le
0
Yannick Agnel va discuter avec Bob Bowman
Yannick Agnel va discuter avec Bob Bowman
Dans une interview accordée à Infosport Plus, Yannick Agnel est revenu sur sa méforme actuelle et le lien tiré avec les charges d'entraînement connues sous la férule de Bob Bowman. Mais le Français n'abandonne pas et confirme viser à terme le triplé 100m-200m-400m nage libre.

Si Yannick Agnel est un ton en dessous lors des championnats d'Europe 2014 à Berlin, le Français sait exactement à quoi cela est dû. « Cette année a été très intense à tous les niveaux car c'était une année d'adaptation, a concédé Yannick Agnel au micro d'Infosport Plus. La méthode d'entraînement américaine est très différente de ce que j'avais connu jusqu'à présent. Elle est difficile à digérer. » Mais, face à cette fatigue, le Français est déçu de ses contre-performances et compte bien changer ce qui ne va pas. «  J'ai fait du mieux possible mais l'issue n'est pas telle que j'espérais, concède le médaillé de bronze sur le 200m nage libre à Berlin. Il va falloir qu'on ait une discussion avec mon entraîneur, une discussion constructive car c'est certain qu'il y a des solutions. Il va falloir changer quelques petites choses dans l'entraînement. »

« Ça va payer un jour »

Après avoir glané qu'une seule médaille jusqu'à maintenant dans le bassin de Berlin, Yannick Agnel ne veut pas voir ce résultat comme un échec. « C'est un échec dans l'absolu mais, pour moi, ce n'est pas un échec, tonne le champion olympique du 200m nage libre à Londres. Je sais que je me suis entraîné comme un forcené toute l'année. Ce qui est très frustrant, c'est que je sais que je n'ai rien à me reprocher. Je me suis entraîné plus dur que ce que j'ai pu faire ces dernières saisons. » Après avoir donc connu une année chargée, il espère que tout cela se concrétisera lors des prochains Mondiaux et aux Jeux Olympiques de Rio, mais ne compte par revivre une désillusion comme celle de Berlin. « Ce que j'ai fait cette année, c'est dans la banque et ça va payer un jour. C'est pour cela que je ne suis pas si inquiet. Après, il ne faut pas qu'une saison comme celle-là se reproduise dans un ou deux ans. Que ce soit avec Bob Bowman ou s'il doit y avoir une autre solution, on la trouvera, il n'y aura pas de problèmes à ce sujet. »

« Le triplé 100m-200m-400m ? Ça reste dans un coin de ma tête ! »

S'il n'est pas encore question de remettre en cause la présence de Bob Bowman à ses côtés, c'est parce que Yannick Agnel est convaincu qu'un tel entraînement peut lui permettre d'atteindre son but. Le Français veut réussir le triplé jamais vu 100m-200m-400m nage libre à Rio. « C'est pour ça, c'est vraiment la raison pour laquelle je m'entraîne et me lève tous les matins, affirme le Français. Ça reste dans un coin de ma tête, je pense que c'est tout à fait faisable mais, pour ça, il me faut de l'énergie, la forme et que je sois préparé au maximum. Ce n'est pas le cas cette année, mais on va travailler pendant les saisons prochaines. » Reste à voir ce que cet entraînement donnera lors des Mondiaux 2015, organisés à Kazan.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant