Yannick Agnel : les moments forts de sa carrière

le
0
Yannick Agnel : les moments forts de sa carrière
Yannick Agnel : les moments forts de sa carrière

A 24 ans, Yannick Agnel annonce sa retraite sportive. Après des Jeux Olympiques de Rio décevants, on savait le Français en passe de quitter les bassins. C'est confirmé. Retour sur une riche carrière.

2009 : C'est le premier titre national élite : le relais 4 x 200 m nage libre. Et surtout, ses trois premiers titres européens juniors en juillet à Prague. Il s'impose sur 200 et 400 m nage libre, et relais 4 x 200 m nage libre. Auparavant récalcitrant aux combinaisons qui ont tant fait débat, il enfile pourtant un pantalon pour le championnat d'Europe . 2010 : Le début de l'année 2010 est synonyme d'interdiction des combinaisons. C'est l'année de l'éclosion pour Yannick Agnel. Après de solides Championnats de France et notamment un titre sur 200 m nage libre, il se présente aux Championnats d'Europe à Budapest. Il y remporte alors le 400 m nage libre. 2011 : Il enchaîne les titres et records de France sur 200 et 400 m nage libre. Aux Championnats du monde il améliore son record personnel sur 200 m mais cela ne suffit pas pour le podium. 2012 : C'est la consécration olympique. Il remporte deux titres sur 200 m nage libre et le relais 4 x 100 m nage libre. Puis une médaille d'argent sur le 4 x 200 m nage libre. La fin de l'année 2012 marque également un record du monde, et le seul de sa carrière : celui du 400 m nage libre en petit bassin à l'occasion des Championnats de France à Angers. 2013 : C'est la séparation d'avec son entraîneur Fabrice Pellerin. Une rupture pleine de tensions. Yannick Agnel décide de prendre le large direction les Etats-Unis et un nouvel entraîneur : Bob Bowman. Bien qu'en méforme par rapport aux années précédentes, il remporte tout de même le titre mondial à Barcelone sur le relais 4 x 100 m nage libre. Et surtout, son premier et seul titre mondial individuel sur le 200 m nage libre. 2014 : C'est le début du déclin. Il repart des Championnats d'Europe de Berlin avec une seule "petite" médaille de bronze sur 200 m nage libre. Une contre-performance qu'il explique par de nouvelles méthodes d'entraînement avec Bob Bowman, en vue de la prochaine olympiade de Rio en 2016. Mais ces lourdes méthodes auront finalement raison de lui et il décide de rentrer en France et de travailler avec Lional Horter. 2015 : Bien que champion de France du 200 m nage libre, une pleurésie l'empêche de disputer les Championnats du Monde. 2016 : Après des Jeux Olympiques de Rio très décevants (19e des séries du 200 m nage libre), il annonce la fin de sa carrière. Une information qu'il formalise ce samedi 19 novembre 2016 dans un long post Facebook.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant