Yann Coléou : «L'Allemagne présente beaucoup d'avantages pour Korian»

le
0
Yann Coléou, directeur général de Korian. (© Y. Labrousse pour Babel)
Yann Coléou, directeur général de Korian. (© Y. Labrousse pour Babel)

L’acquisition de l’exploitant allemand de maisons de retraites Casa Reha marque-t-il votre retour aux affaires ?
Yann Coléou :
 En mars 2014, nous avons fusionné avec Medica. Et jusque récemment, nous avons concentré nos efforts et notre attention sur l’intégration de nos deux sociétés. De plus, l’intégration de la société allemande Curanum, dont nous avions pris le contrôle début 2013 a été ralentie pour des raisons juridiques. Nous n’avons pu accélérer le processus qu’avec le retrait de la cote, en février dernier, puis la sortie des actionnaires minoritaires cet été.

Ainsi, pendant près de deux ans, nous avons levé le pied sur la croissance externe. À l’exception de la société allemande Evergreen, rachetée début 2015 - une opportunité que nous ne voulions pas manquer- nous n’avons pas fait d’acquisition significative sur cette période. Nous sommes à nouveau actifs et notre objectif  – atteindre 3 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2018 – est confirmé.

Vous semblez privilégier les groupes allemands pourquoi ?
Yann Coléou :
 Ce pays présente beaucoup d’avantages. Il a connu un important baby-boom, immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale. Les besoins en termes de prise en charge des personnes âgées dépendantes vont donc aller croissants ces prochaines années. En outre, l’Allemagne a créé,

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant