Yann Arthus-Bertrand : «Je suis consterné de voir autant de tensions en France»

le
0
Yann Arthus-Bertrand : «Je suis consterné de voir autant de tensions en France»
Yann Arthus-Bertrand : «Je suis consterné de voir autant de tensions en France»

Prédictions angoissantes formulées lors de la COP21 il y a six mois, un début 2016 marqué par les dégâts d'El Nino et tout récemment des inondations records sur une grande partie du pays... Les catastrophes écologiques et les intempéries n'ont jamais autant fait partie du quotidien des Français. « Nous vivons dans un monde extrêmement anxiogène », fait remarquer d'emblée Yann Arthus-Bertrand, défenseur de la planète est auteur de films comme « Home », vu par 600 millions de personnes, ou encore « Human ». Il se dit pourtant « effaré du manque de réaction général devant l'ampleur du désastre qui nous attend. Très peu de gens réalisent les conséquences du changement climatique actuel. Il y a plusieurs années déjà, j'avais fait des reportages photographiques sur la déforestation, la fonte des glaces au pôle Nord. »

Les années qui passent ne l'ont pas rassuré. « Aujourd'hui, les scientifiques estiment que la faune terrestre est en train de subir sa sixième extinction de masse, que les espèces animales disparaissent cent fois plus rapidement que par le passé et que l'homme court à sa propre perte. C'est la première fois dans l'histoire de l'humanité que l'on est devant un défi aussi colossal. Et pourtant, on continue à consommer exactement comme avant en puisant sans limite dans nos ressources naturelles. On passe notre vie à travailler pour consommer et on le paiera de notre vie. Mais je pense qu'il est trop tard pour être pessimiste et qu'il faut arrêter de tout attendre de ceux qui nous gouvernent. C'est à chacun de nous de s'engager, auprès d'une association, ou dans sa vie quotidienne en changeant notre modèle de consommation. Etre écologiste, c'est protéger les arbres, ne pas polluer les rivières, militer pour un air plus pur. C'est aussi apprendre à vivre ensemble. Quand je reviens en France depuis l'étranger, je suis consterné de voir autant de tensions entre tout le monde et je me demande ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant