Yanga-Mbiwa ne s'attendait pas à ça

le
0
Yanga-Mbiwa ne s'attendait pas à ça
Yanga-Mbiwa ne s'attendait pas à ça

Officiellement présenté à la presse lundi à la mi-journée, Mapou Yanga-Mbiwa est revenu sur ce qui l'a décidé à quitter l'AS Rome pour rejoindre l'OL. Jean-Michel Aulas et Hubert Fournier ont profité de l'occasion pour faire un point sur le Mercato.

Après une seule saison à l’AS Rome, le défenseur international français Mapou Yanga-Mbiwa a rejoint Lyon vendredi dernier pour un contrat de cinq ans. L’ancien Montpelliérain a été officiellement présenté par le club lyonnais à la presse lundi en début d’après-midi et le nouveau numéro 2 de l’OL a confié sa surprise quand le club du président Jean-Michel Aulas a pris contact avec lui. « Je ne m’attendais pas à venir à l’OL. Je pensais que c’était une rumeur au début. Après le président et le coach ont été convaincants… On a été obligés de céder… Mais je suis content de faire partie du projet lyonnais, a assuré le désormais ex-joueur de l'AS Rome. Je vais me donner à 100% pour aider l’équipe. » Peu après, le joueur passé par Newcastle lors de la saison 2013-2014 est revenu sur ce que ses expériences à l’étranger ont pu lui apporter, mais il s’est aussi montré ambitieux en ce qui concerne l’équipe de France. « En Angleterre, j’ai découvert l’impact physique et la préparation individuelle. A Rome, j’ai beaucoup appris avec le coach Garcia. En Italie, on travaille énormément la tactique, a résumé Mapou Yanga-Mbiwa lors de cette conférence de presse. Avec l’OL, on a l’objectif de faire une belle saison dans toutes les compétitions. Après pourquoi ne pas postuler pour l’Euro. »

Aulas se montre ambitieux

Présent pour cette conférence de presse, le président de l’OL Jean-Michel Aulas a tenu à être clair, le club lyonnais a de hautes ambitions pour cette saison qui va voir l’inauguration du Grand Stade. « Mapou arrive dans un contexte très ambitieux avec une idée directrice depuis le début. C’est un investissement significatif qui montre l’investissement du club, assure « JMA ». Mapou, on le suivait quand il était à Montpellier et on n’avait pas pu le faire quand il est parti à Newcastle. Cette nouvelle arrivée prouve notre envie d’être le plus compétitif possible en L1 et en LDC. » Quant à son nouvel entraîneur Hubert Fournier, il se dit enthousiaste à l’idée de travailler avec l’ancien Montpelliérain. « C’est avec joie que l’on accueille Mapou. Comme pour les autres arrivées, c’est une valeur ajoutée. Au staff de travailler pour qu’il donne la pleine mesure de son talent, a déclaré l’entraîneur lyonnais. On étoffe l’axe central avec un joueur d’expérience. C’est primordial de s’appuyer sur une base défensive solide. »

Incertitude pour Benzia, compliqué pour Darder

En plus d’avoir donné un éclaircissement sur l’avenir de Bakary Koné et Lindsay Rose, dont un des deux va quitter l’OL, Jean-Michel Aulas n’a pas caché que le recrutement n’était pas forcément terminé. Mais il a mis un bémol quant à l’arrivée de Darder. « On va regarder ce qui se passe. Il est possible de faire un certain nombre de choses sans oublier que l’excès peut être néfaste, a assuré le président lyonnais. Pour Darder, c’est compliqué au regard de sa situation. » Si ça pourrait bouger au milieu de terrain concernant les arrivées, il pourrait aussi y avoir un départ en attaque, celui de Yassine Benzia, qui a refusé de rejoindre Rennes récemment. Hubert Fournier n’a pas fermé la porte à son attaquant mais a aussi assuré qu’il y avait des solutions de rechange en cas de départ. « Si Yassine nous quittait, il n’y a pas besoin de recruter pour le remplacer. On compte beaucoup sur Maxwel Cornet qui a fait un excellent championnat d’Europe avec les Bleuets. On croit aussi en Aldo Kalulu. Il va, on le souhaite, nous apporter des choses intéressantes… Après, Yassine n’est pas encore parti… »

Avec Anthony Ravas, à Lyon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant