Yahoo! se scinde en deux en gardant Alibaba

le
0
Yahoo! se scinde en deux en gardant Alibaba
Yahoo! se scinde en deux en gardant Alibaba

Yahoo! a modifié mercredi son plan de scission en deux sociétés indépendantes, dont une regroupant ses activités internet historiques, et a confirmé sa patronne fragilisée Marissa Mayer, sans pour autant lever les incertitudes sur son avenir.Le pionnier du web a renoncé à se séparer comme il le prévoyait depuis plusieurs mois de sa participation de 15% dans le géant du commerce en ligne Alibaba, évaluée à une trentaine de milliards de dollars, afin d'éviter à ses actionnaires de payer d'éventuels impôts. Il promettait depuis janvier de leur distribuer cet argent sous la forme d'un dividende exceptionnel.A la place, les autres "actifs et passifs de Yahoo (...) seraient transférés dans une nouvelle entité", donnant naissance à "deux sociétés cotées distinctes", a annoncé le groupe après plusieurs jours de spéculations. A terme, cette décision rend possible une vente du portail internet, créé en 1994 et qui a vu son concurrent Google le dépasser irrémédiablement, et de ses autres activités en ligne. Maynard Webb, le président du conseil d'administration, a affirmé mercredi qu'"aucune décision du conseil de vendre l'entreprise ou une quelconque activité n'était prise"."Le conseil a l'obligation de discuter avec n'importe quelle personne légitime se présentant avec une bonne offre", a-t-il néanmoins ajouté.Nul doute que les prétendants vont se bousculer. Même en perte de vitesse, le moteur de recherche demeure l'un des services les plus visités du web, après Google et Facebook. Et, entre son service d'emails et son site d'actualités Yahoo News, la marque Yahoo! a drainé pas moins de 210 millions de visiteurs en octobre aux Etats-Unis, selon les données de ComScore. - Marissa Mayer confirmée - "Il y a des actifs qui iraient bien avec AOL", a déjà estimé mardi Lowell McAdam, le PDG de Verizon, qui cherche actuellement à développer ses activités en ligne, en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant