Yahoo renonce à se séparer d'Alibaba

le , mis à jour à 15:34
0
 (Actualisé avec précisions, cours de Bourse) 
    9 décembre (Reuters) - Le groupe internet Yahoo  YHOO.O  a 
renoncé à céder ses parts dans Alibaba Group Holdings  BABA.N , 
en invoquant des raisons fiscales, et va à la place créer une 
nouvelle entité où il logera tous ses actifs à l'exception de sa 
participation dans le géant chinois du commerce électronique. 
    La nouvelle entité, cotée, hébergera les activités internet 
de Yahoo et sa participation de 35% dans Yahoo Japan  4689.T , a 
précisé le groupe américain mercredi. 
    L'action Yahoo, en baisse de 31% depuis le début de l'année, 
gagne 1,9% à 35,50 dollars dans les premiers échanges à Wall 
Street. 
    La réorganisation vise à donner aux investisseurs une image 
plus claire du coeur de métier de Yahoo mais sa mise en place 
prendra des mois, ajoutant de nouvelles incertitudes aux efforts 
de la directrice générale Marissa Meyer pour redresser 
l'entreprise. 
    Yahoo comptait scinder d'ici janvier sa participation dans 
Alibaba, d'une valeur de plus de 30 milliards de dollars (27,3 
milliards d'euros). Yahoo, avec une capitalisation boursière de 
quelque 35 milliards de dollars, doit presque toute sa 
valorisation à sa participation de 15% dans Alibaba et à ses 
parts dans Yahoo Japan. 
    Face à la concurrence de Google (groupe Alphabet  GOOGL.O  
et de Facebook  FB.O , ses activités de recherche et de 
publicité sur internet ne valent plus grand chose mais Yahoo.com 
reste le cinquième site mondial en termes de visiteurs 
quotidiens, selon la firme de recherche Alexa, ce qui pourrait 
en faire une cible attrayante pour un opérateur télécoms ou un 
fonds de capital-investissement. 
    Verizon Communications  VZ.N , le premier opérateur de 
téléphonie mobile et propriétaire du portail AOL, avait indiqué 
lundi qu'il pourrait étudier l'opportunité d'un rachat de Yahoo 
si ses activités dans l'internet cadraient avec sa stratégie. 
    "La séparation de notre participation dans Alibaba, via 
cette scission inversée, apportera plus de transparence sur la 
valeur des activités de Yahoo", déclare Marissa Meyer dans un 
communiqué du groupe. 
    La directrice générale prévoyait d'utiliser le produit de la 
cession des 15% dans Alibaba pour développer l'offre de Yahoo 
dans les services mobiles, la vidéo et les réseaux sociaux.  
    Le projet de scission a été remis en question en septembre 
quand l'IRS, l'administration fiscale américaine, a refusé de 
garantir à Yahoo que l'opération serait exemptée de taxes. 
 ID:nL5N11E4HB  
    En novembre, le fonds activiste Starboard Value, un 
actionnaire de Yahoo jusque-là favorable à la scission, a 
exhorté le groupe à renoncer au projet et à vendre plutôt les 
activités qui constituent son coeur de métier sur internet, 
c'est-à-dire le moteur de recherches et l'affichage 
publicitaire.  ID:nL8N13E3GS  
    Le communiqué de Yahoo : http://bit.ly/1PYXwhr 
 
 (Supantha Mukherjee et Anya George Tharakan à Bangalore, Benoit 
Van Overstraeten et Véronique Tison pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant