Yahoo! pris d'assaut par un fonds d'investisseurs activistes

le
0
Yahoo! pris d'assaut par un fonds d'investisseurs activistes
Yahoo! pris d'assaut par un fonds d'investisseurs activistes

Un fonds d'investisseurs activistes américain, Starboard Value, a décidé jeudi de passer à l'offensive contre Yahoo!, réclamant le changement complet de son conseil d'administration y compris la dirigeante Marissa Mayer actuellement en position délicate.Starboard, qui détient 1,7% du capital, indique dans une lettre qu'il va proposer la nomination de neuf personnes de son choix au sein du conseil d'administration lors de l'AG annuelle car il doute que l'équipe actuelle puisse entreprendre les changements nécessaires pour relancer le groupe.Mme Mayer et David Filo, un des cofondateurs de Yahoo!, font partie de cette instance qui valide les orientations stratégiques, ce qui augure d'une guerre des résolutions à l'issue incertaine. Les activistes sont des investisseurs qui veulent des retours sur investissements rapides en exigeant des directions des entreprises dans lesquelles ils investissent des économies, des cessions d'actifs et des programmes de rachats d'actions. En cas de rejet, ils ont coutume d'engager des bras de fer très médiatisés qu'ils finissent souvent par remporter.AOL, sous la pression de Starboard, s'est par exemple résolu à se vendre à Verizon l'an dernier, tandis que l'influent activiste américain Nelson Peltz a obtenu la tête de la PDG du fleuron industriel DuPont après un conflit à rebondissements. Ironie de l'histoire, Mme Mayer elle-même avait pris les rênes de Yahoo! en 2012 à la suite d'un "putsch" du fonds Third Point qui appartient à l'investisseur activiste Dan Loeb."Au vu de la situation, je pense que la scission de Yahoo! est imminente ainsi que le départ de Marissa Mayer", estime Roger Kay, analyste chez EndPoint.- Pressions -"L'équipe dirigeante de Yahoo! a de façon répétée déçu les actionnaires", fustige Starboard, qui pousse depuis 18 mois à une restructuration massive du groupe.Le fonds se dit "persuadé que le conseil d'administration (actuel) manque clairement ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant