Yahoo! donne rendez-vous à la croissance en 2014

le
0
Yahoo! donne rendez-vous à la croissance en 2014
Yahoo! donne rendez-vous à la croissance en 2014

Le groupe internet américain Yahoo! a publié mardi un bénéfice en baisse quoique légèrement meilleur que prévu au troisième trimestre, et sa patronne Marissa Mayer a prévenu que la croissance ne serait au rendez-vous que l'an prochain.Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 296,7 millions de dollars, divisé par 10 sur un an alors que le même trimestre en 2012 avait fait l'objet d'un gain exceptionnel de 2,8 milliards de dollars provenant de la cession d'une part dans le magasin en ligne chinois Alibaba.Entre juillet et septembre, le groupe internet a également enregistré une charge de restructuration de 25 millions de dollars.Par action et hors éléments exceptionnels le bénéfice ressort à 34 cents, un cent de plus que les attentes moyennes des analystes.Le chiffre d'affaires a reculé de 5% sur un an à 1,14 milliard de dollars. Les recettes hors revenus versées à des partenaires (ex-TAC), qui font référence dans le secteur, sont conformes aux prévisions.Les recettes ont reculé à la fois pour les encarts publicitaires et les sites sponsorisés mais la directrice générale Marissa Mayer a souligné que hors TAC, les revenus de la division recherche sur internet étaient en hausse. Le prix par click payant a, lui, reculé de 4% sur un an.En outre le groupe a abaissé ses prévisions de chiffre d'affaires hors TAC pour l'ensemble de l'année. Il table dorénavant sur 4,4 à 4,45 milliards de dollars contre 4,45 à 4,55 milliards de dollars auparavant.Pour le quatrième trimestre seul, Yahoo! s'attend à des recettes hors-TAC de 1,18 à 1,22 milliard de dollars, en-deçà des attentes de Wall Street."Je suis satisfaite de notre performance, d'autant que nous avons continué à investir et à renforcer nos activités centrales", tout en "restant disciplinés sur les dépenses" a commenté Marissa Mayer, lors d'une vidéoconférence avec des analystes.Croissance des recettes après celle du trafic"Bien que notre ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant