Yade reste radiée des listes de Colombes

le
0
VIDÉO - La juge n'a pas été en mesure d'établir que l'appartement «vide» présenté par l'ex-secrétaire d'État constituait sa domiciliation réelle. L'intéressée peut toutefois encore espérer se présenter aux législatives.

Elle aura tout tenté, sans succès. Après quasiment deux mois de suspense, l'ancienne secrétaire d'État Rama Yade est bien radiée des listes électorales de Colombes, où elle est élue municipale d'opposition. La magistrate du tribunal d'instance de cette commune des Hauts-de-Seine, saisie par l'ex-benjamine du gouvernement, a rejeté lundi sa demande de réinscription, n'étant pas en mesure d'établir que sa domiciliation réelle se situait bien à Colombes. La juge, qui s'était rendue le 17 janvier dans l'appartement déclaré par l'élue, a constaté qu'il était «vide de tout meuble». «L'absence de tout aménagement et de tout élément personnel conduit à retenir que l'affectation de logement à l'usage de domicile n'est pas encore réalisée», a-t-elle estimé.

La réaction de Rama Yade:

kitd.html5loader("flash_kplayer_6f5517e8257s");

«C'est un jugement courageux dans la mesure où il applique le droit», a réagi Me Pierre Degoul, l'avocat de trois électeur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant