Y a-t-il une deuxième vie après une faillite ?

le
0
L'association 60.000 Rebonds aide les chefs d'entreprise à se reconstruire après un dépôt de bilan.

Dépôt de bilan, dépression, divorce... C'est souvent la spirale infernale dans laquelle peuvent être entraînés les chefs d'entreprise. Et c'est pour les aider à échapper à ce triptyque et à surmonter l'échec que Philippe Rambaud a créé l'association 60.000 Rebonds, baptisée ainsi en référence au nombre de défaillances d'entreprises enregistrées chaque année en France et parrainée par la société de conseil EY (ex-Ernst & Young). Depuis un an et demi, Philippe Rambaud, conseiller en stratégie commerciale, parcourt la France pour trouver des partenaires locaux à même de faire vivre la démarche.

«Après un dépôt de bilan, le chef d'entreprise est persuadé d'être l'homme le plus nul du monde, avance cet ancien cadre de Danone qui a lui aussi été contraint de liquider son entreprise en 2008. Or, l'échec n'est pas systématiquement synonyme d'incompétence. ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant