Y a-t-il une bulle des introductions en Bourse ?

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Y a-t-il une bulle des introductions ?

On n'en est pas encore là. Oui, c'est vrai, le PER moyen [ratio cours/bénéfice] des valeurs moyennes est passé, entre 2010 et aujourd'hui, de 10 à 17 fois les résultats du dernier exercice clos. Ce compartiment de la cote s'est indiscutablement revalorisé et les introductions en Bourse se multiplient depuis l'automne dernier. Y a-t-il pour autant une bulle comparable à celle des valeurs TMT [technologie-médias-télécoms] en 2000 ? Je ne le pense pas.

L'engouement pour les valeurs de biotechnologies, des sociétés qui affichent des résultats d'exploitation en perte pour certaines, n'est-il pas pourtant pas excessif ?

Il est bien difficile de dire si les valorisations obtenues à l'introduction de ces valeurs-là, faute, souvent de comparables pertinents, sont excessives. Mais les biotechs françaises apparaissent en tout cas moins chères que leurs homologues américains. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'on a pu observer un afflux croissant de souscriptions lors de l'entrée en Bourse des biotech françaises. Mais je reconnais que, sur la période récente, leur cours de Bourse est davantage tiré par ce flux de capitaux que par la réalité de leur activité. Et il vrai aussi que, pour certains dossiers, on est davantage dans une logique de capital-risque.

Dans la technologie aussi, certaines valorisations semblent un peu «soufflées», lors des introductions?

A première vue, oui, mais ce

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant