Xynthia: la fronde des élus de l'île de Ré

le
1
Pour les élus, les projections d'inondations sont irréalistes et seraient désastreuses pour l'économie locale.

Pendant que les touristes de l'île de Ré profitent de leur été, se détendent aux terrasses et baguenaudent dans les rues, la mine des autochtones reste, elle, obstinément soucieuse. En juin dernier, les services de l'État ont présenté aux élus la carte des niveaux d'eau, des projections modélisées de ce que pourront être les inondations sur l'île en cas de nouvelle tempête. Des cartes qui sont la conséquence directe de Xynthia. Trois ans après cette catastrophe climatique qui a frappé la Vendée mais aussi la Charente-Maritime en faisant 47 morts, État et élus sont en effet priés de travailler ensemble pour une même mission. L'établissement de nouvelles règles d'urbanisme en tenant compte des risques accrus de submersion marine, comme l'a tristement révélé Xynthia.

Dans le cadre d'un plan national, certaines communes ont déjà rendu leur copie, d'...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nayara10 le lundi 12 aout 2013 à 00:31

    Dans dix ,affaire immobilière juteuse...POUR LES CONNAISSEURS ...