Xylella fastidiosa : la bactérie «tueuse d'oliviers» repérée en Corse

le , mis à jour à 23:06
0
Xylella fastidiosa : la bactérie «tueuse d'oliviers» repérée en Corse
Xylella fastidiosa : la bactérie «tueuse d'oliviers» repérée en Corse

C'était la crainte des élus locaux qui surveillent depuis des mois sa progression en Italie voisine. Ce mercredi, un cas positif de Xylella fastidiosa, la bactérie qui tue des milliers d'oliviers dans les Pouilles, a été identifié en Corse-du-Sud. Un plan d'urgence a été déclenché par la préfecture. Les Corses craignent de ne pouvoir contenir cette maladie sans remède qui a obligé les autorités italiennes à abattre des centaines d'arbres et mettre toute une région en quarantaine.

Désinsectisation de la zone

Alors que depuis la révélation de cette épidémie, chaque olivier qui passe la frontière française est vérifié, c'est sur des plants de polygale à feuille de myrte que l'inquiétante bactérie a été repérée dans une zone commerciale de la commune de Propriano, près de Sartène. Des analyses ont été effectuées dans le cadre du renforcement des mesures mises en œuvre depuis 2014 et la peur de l'introduction de l'organisme. Après des relevés jusqu'alors négatifs, un test fait lundi par la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (Fredon), et transmis au laboratoire de référence de l'Anses, s'est révélé positif.

La préfecture de Corse-du-Sud se prépare à l'arrachage des plantes contaminées, la désinsectisation de la zone, et l'ouverture d'une enquête épidémiologique. Une réunion du Conseil régional d'orientation de la politique sanitaire animale et végétale (Cropsav) est prévue dès vendredi.

Grosse frayeur en avril dernier à Paris

Mi-avril, le ministère de l'Agriculture avait annoncé que la bactérie «tueuse d'oliviers» avait été identifiée pour la première fois en France dans un plant de caféier intercepté au marché de Rungis (Val-de-Marne). La date de saisie chez un des revendeurs du plus grand marché de gros européen n'avait alors pas été précisée mais «les caféiers ont été introduits dans l'Union européenne via les Pays-Bas» et proviendraient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant