XV de France : Un tweet à 10 000 euros ?

le
0
XV de France : Un tweet à 10 000 euros ?
XV de France : Un tweet à 10 000 euros ?

Comme l'ensemble des autres équipes de la compétition, le XV de France sera très vigilant sur l'utilisation des réseaux sociaux pendant la Coupe du monde. Les joueurs devront respecter des règles très strictes.

Il ne fait pas bon être un « geek » à la Coupe du monde. Comme les dix-neuf autres nations qualifiées, la France devra être pointilleuse sur l'utilisation des réseaux sociaux durant la Coupe du monde en Angleterre (18 septembre-31 octobre). Les joueurs français ont dû signer la contraignante charte éditée par la Rugby World Cup. « C'était un pavé à lire, expliquait Mathieu Bastareaud avec le sourire lundi à Croydon. Il ne faut pas mettre tel ou tel hashtag sur les réseaux sociaux. Il ne faut pas non plus envoyer des photos prises dans certains lieux comme le bus ou les hôtels, ne pas être vu avec telle marque de casques et on n'a pas le droit non plus d'utiliser son téléphone cinquante minutes avant le match quand on fait partie des vingt-trois inscrits sur la feuille de match. »

Bastareaud : « Je le vis difficilement mais ça va, je gère »

Pas question donc de faire de la publicité pour des sponsors. Ni de s'étaler sur Twitter juste avant et après les matchs. Les 23 joueurs sur la feuille de match devront laisser leur téléphone au vestiaire cinquante minutes avant le coup d’envoi des rencontres pour lutter contre le risque de paris sportifs. Et attention aux resquilleurs. En cas d'infractions à ces règles, les amendes pourraient atteindre 10 000 euros. « Ça fait cher le tweet, lance Bastareaud du haut de ses 90970 followers. Il faut vraiment faire gaffe. » Du coup, le centre toulonnais devrait délaisser un peu les réseaux sociaux... « Ça permet aussi de déconnecter un peu, d’être sevré. On est une génération où on est presque tous accrochés à notre téléphone. Je le vis difficilement mais ça va, je gère. » Comme bon nombre de ses partenaires, Bastareaud a pu se rattraper, lundi soir, lors de la cérémonie d'accueil du XV de France. Deux tweets de plus pour la remise des caps. Sans aucun sponsor ni casque sur les oreilles...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant