XV de France : " Un projet de jeu fictif " pour Mermoz

le
0
XV de France : " Un projet de jeu fictif " pour Mermoz
XV de France : " Un projet de jeu fictif " pour Mermoz

Recalé par Philippe Saint-André, Maxime Mermoz s'est montré très critique, ce dimanche sur TF1, avec l'ancien sélectionneur du XV de France. Le Toulonnais parle d' " un projet de jeu fictif ".

Depuis le début de la compétition, il avait pris le soin de ne pas s’exprimer à tort et à travers. Avec François Trinh-Duc, Maxime Mermoz (29 ans, 30 sélections) symbolise pourtant cette caste de joueurs écartés pendant le mandat de Philippe Saint-André. Alors au lendemain de l’élimination de France en quarts de finale de la Coupe du monde, le centre du RC Toulon est sorti de son silence et a critiqué le mode de fonctionnement et le schéma de jeu prôné par l’ancien sélectionneur français.

« On cherchait le fond de jeu, on ne l’a jamais vu »

« Je suis mitigé entre le côté honteux de rendre une copie comme ça, et de montrer au rugby français qu’on est incapables de faire mieux, explique Mermoz au micro de TF1. Et en même temps, on n’a pas été très bons pendant quatre ans, le projet de jeu a toujours été fictif. On cherchait toujours quel était le fond de jeu de cette équipe, et on ne l’a jamais vu. Au lieu de dire ‘’il faut travailler’’, il faut savoir comment travailler, donner des axes de travail. » Avec l’arrivée de Guy Novès à la tête de l’équipe de France, le centre de 29 ans, qui avait participé à la Coupe du monde 2011 et à cette finale contre la Nouvelle-Zélande, espère faire son retour sur la scène internationale dans les prochains mois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant