XV de France : Trinh-Duc était " dans un état de choc "

le
0
XV de France : Trinh-Duc était " dans un état de choc "
XV de France : Trinh-Duc était " dans un état de choc "

De retour à l'entraînement à Montpellier deux jours après avoir été évincé du XV de France, François Trinh-Duc a confié à RMC et à l'Equipe qu'il avait vécu cette décision comme un choc.

Quarante-huit après avoir été contraint de quitter le XV de France à quelques semaines du coup d'envoi de la Coupe du monde, François Trinh-Duc a fait son retour à l'entraînement ce mardi à Montpellier. Après la séance, il s'est confié pour la première fois sur son éviction des Bleus. " C'est une vraie déception pour moi de ne pas être sélectionné. J'ai fait beaucoup d'efforts pour accrocher le bon wagon ", a-t-il déclaré à RMC et l'Equipe. Il (Philippe Saint-André) a choisi trois buteurs numéro 1. C'est son explication. Je n'ai pas posé de question car j'étais dans un état de choc. Je n'ai pas pris la parole, j'ai écouté. J'ai accepté la décision. C'était l'unique décision. J'entends parler de pleins d'explications, certaines loufoques mais lui, c'est la seule qu'il m'a donnée. C'est dur à entendre, mais je vais poursuivre ma carrière et continuer à me battre. Et s'il y a besoin de moi, je serai au service des Bleus. "

Trinh-Duc croit toujours au Mondial

L'ouvreur de 28 ans espère d'ailleurs un miracle qui pourrait lui permettre d'aller au Mondial avec les Bleus. " J'y crois, car c'est arrivé. Il y a des blessures et certains joueurs sont champions du monde alors qu'il ne devait pas jouer. Je vais suivre l'équipe de France. J'ai créé des liens d'amitiés. Je serai proche d'eux. Et si je peux réintégrer le groupe, je serai bien sûr disponible. " En attendant, Trinh-Duc s'est dit prêt physiquement et mentalement à jouer samedi à Pau.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant