XV de France. Thierry Dusautoir : «Je compte ce qui me reste»

le , mis à jour à 08:12
0
XV de France. Thierry Dusautoir : «Je compte ce qui me reste»
XV de France. Thierry Dusautoir : «Je compte ce qui me reste»

56 fois capitaine du XV de France, Thierry Dusautoir évoque son long parcours sans nostalgie et avoue qu'il n'a désormais plus qu'un objectif  : prendre du plaisir avec Toulouse, avant de tourner la page.

 

Dans quel état de forme disputez-vous cette saison, votre seizième au plus haut niveau ?

T.D. Mieux que les précédentes. J'ai enfin bénéficié d'une vraie coupure de cinq semaines cet été. Depuis huit ans, j'enchaînais non-stop. J'ai l'envie d'être là, de relever le défi tous les week-ends. J'aurais aimé avoir d'autres intersaisons comme celle-là. Ça m'aurait permis de progresser et de mieux récupérer.

 

Physiquement, êtes-vous marqué par toutes ces années de combat ?

Il y a des douleurs récurrentes. Les réveils, les lendemains de match, sont difficiles. On a tous des tendinites, des douleurs qui durent depuis plusieurs saisons. Aucun joueur n'entre sur le terrain à 100 %. Il y a une perte de mobilité au quotidien. Le rugby est un sport traumatisant, il ne faut pas se le cacher. Des coups, j'en ai pris. (Il montre son bras gauche, qu'il ne peut pas redresser complètement). Quand tu entres sur un terrain de rugby, tu sais que tu vas avoir mal. Il faut du courage. C'est ce qu'on aime aussi.

 

Est-ce votre dernière saison ?

Peut-être. Rien n'est arrêté. Si je ne continue pas, ce ne sera pas la fin du monde. Ce qui est génial, c'est que je ne me demande pas ce que je ferai l'an prochain, où je serai. De toute façon, j'ai préparé ma reconversion. Je veux juste me régaler, prendre du plaisir, m'amuser, vivre le maximum de bons moments avec mes coéquipiers. Tout le reste je m'en fous. Ce qui me touche en revanche, c'est un match comme celui de Toulon (perdu 15-32), un match pourri, où je ne me suis même pas amusé. Ça m'emm..., parce que j'ai l'impression d'avoir perdu quatre-vingts minutes de plaisir.

 

 

CHIFFRES

405. Son nombre de matchs joués, toutes compétitions confondues ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant