XV de France. Philippe Saint André : «On n'a pas la sensation d'être largués»

le
0
XV de France. Philippe Saint André : «On n'a pas la sensation d'être largués»
XV de France. Philippe Saint André : «On n'a pas la sensation d'être largués»

Au lendemain de la défaite du XV de France à Dublin (18-11), le sélectionneur français Philippe Saint André a analysé dimanche matin la performance des joueurs. Des regrets, il en avait autant que la veille. S'il estime que son collectif a bien répondu, il a quand même lâché que certains joueurs, sans les citer, «n'avaient pas été à la hauteur dans leurs performances individuelles»

Comment jugez-vous la défaite du XV de France ?

Philippe Saint-André. C'est difficile de gagner un match international quand on est autant pénalisés. Quatorze pénalités contre nous, c'est beaucoup trop. C'est dommage parce que, par ailleurs, on en est à 90% de plaquages réussis. Mais pour gagner ici en Irlande, on l'avait répété dans la semaine, il fallait gagner le combat dans les airs et cela n'a pas été le cas.

Dans quel état physique se trouvent vos joueurs après ce match engagé ?

Les joueurs vont passer ce matin (dimanche) devant les kinés et les médecins mais on sait déjà que Kockott est blessé au quadriceps, Leroux au sternum, Ben Arous à la jambe droite, Teddy Thomas à la cheville et Spedding entre dans le cadre d'un protocole commotion.

Pascal Papé, exclu temporirament 10 minutes, risque-t-il une citation et une suspension après son geste sur Heaslip ?

Sincèrement, je ne sais pas du tout. Sur les images, je n'ai pas l'expression qu'il le fasse exprès. Ce qui est sûr, c'est que ce carton jaune intervient au plus mauvais moment. Pascal Papé n'a pas le droit de prendre un carton jaune au moment où on prend le dessus. Je lui ai dit. Il faudra voir les images de plus près pour voir s'il peut être cité.

"Secoué, ensanglanté mais pas battu" à la une du Irish Independant avec Sexton en photo. #IRLFRA pic.twitter.com/1FwaEiebae-- Le Parisien - Sports (@LeParisienSport) 15 Février 2015

Existe-t-il des satisfactions dans la défaite?

On a trouvé deux bonnes premières lignes. Uini ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant