XV de France - Novès : « Notre discours va être plus directif »

le
0

Guy Novès a fait le bilan de la tournée de juin sur le site de la FFR, et annoncé la couleur pour celle de novembre. Le sélectionneur des Bleus a veut du changement.

La tournée de Juin, ratée par l'équipe de France et ses trois défaites face aux Springboks, est encore dans toutes les têtes. Et en particulier dans celle de Guy Novès, qui a précisé son état d'esprit après cet échec : « Trois défaites en autant de tests contre les Springboks, en ayant pris trente points à chaque fois, je ne m'attendais pas à ça. On ne s'attend jamais à ce genre de mésaventure même si on envisage tous les scénarios. Trente points, les Lions les ont pris également face aux All Blacks. Est-ce que les Lions s'attendaient à prendre 30 points ? Ils ne s'y attendaient pas non plus. Alors oui, je suis marqué. Mais abattu, certainement pas. Je suis marqué aujourd'hui, au lendemain de cette troisième défaite à l'Ellis Park de Johannesburg mais, dans une semaine, je repartirai au combat. Comme il m'est arrivé de le faire au Stade Toulousain. L'espoir reprendra le dessus », affirme le sélectionneur de l'équipe de France sur le site de la FFR.

Novès : « Ceux qui veulent se battre seront avec nous »

Mais l'heure du bilan se sera bientôt écoulée, et les yeux sont désormais rivés vers la suite, et la tournée de novembre. Et visiblement, le ton va se durcir, et un tri va se faire si nécessaire : « Il faut désormais que les joueurs comprennent qu'ils n'ont pas le choix s'ils veulent réaliser les objectifs fixés pour faire partie du XV de France. Notre discours va être plus directif, plus dur. Car nous sommes dans la situation des élèves qui prépareraient médecine. Deux mille au départ, cent cinquante élus. Ceux qui veulent se battre et consentir les efforts nécessaires seront avec nous au mois de novembre. Les autres resteront à la maison ! », lance Novès, alors que les Bleus rencontreront la Nouvelle-Zélande (11 novembre), l'Afrique du Sud (18 novembre), et le Japon (25 novembre).

Novès : « Transformer des joueurs solides en véritables athlètes »

L'échec de la tournée de juin a aussi relancé le débat de la capacité du Top 14 à former des joueurs de niveau international. Mais la nouvelle convention, qui va protéger 45 joueurs qui seront mis plus régulièrement à disposition du XV de France, pousse l'ancien entraîneur du Stade toulousain à l'optimisme : « C'est un accord important. Les six semaines de travail qui suivront les quatre semaines de repos obligatoire octroyées aux joueurs concernés permettront, je l'espère, de transformer des joueurs solides en véritables athlètes. Ils ne seront plus absorbés par la reprise du Top 14 et se verront offrir des rythmes de travail intéressants. Cela créera de nouvelles mentalités et de nouveaux joueurs. L'idée de permettre aux joueurs de combler le retard est séduisante. Elle aidera à ne pas rester sur cette impression que l'adversaire a deux niveaux d'écart avec le XV de France. Julien Deloire et nos préparateurs physiques, Bruno Dalla Riva et Robin Ladauge, ont concocté des programmes de réathlétisation qui correspondent aux besoins des joueurs. Certains ont besoin de prendre de la masse musculaire, d'autres ont besoin de gagner de la vitesse. Je ne m'attends pas que ceux-là gagnent une seconde sur 100 m en six semaines, mais ils peuvent changer de rythme, d'intensité ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant