XV de France : Novès n'est pas jaloux de l'Irlande mais...

le
0

Interrogé sur les échecs répétés du XV de France face à l'Irlande, Guy Novès ne s'est pas étendu sur les performances de son prédécesseur. Il établit simplement le constat d'un système qui favorise l'équipe nationale plutôt que les provinces.

La polémique, très peu pour Guy Novès qui a préféré botter en touche au moment d’évoquer les échecs répétés de son prédécesseur, Philippe Saint-André, face à l’Irlande. En cinq matches, ce dernier n’a jamais réussi à battre le XV du Trèfle. « Je ne veux pas m'échapper sur cette question. Enfin si, je vais un peu m'échapper. Autant je peux vous expliquer ce qu'on a fait avec le Stade Toulousain ces dernières saisons mais je n'ai pas envie de parler du travail de mes confrères ces dernières saisons, a déclaré le nouveau sélectionneur. Je peux vous parler de l'Italie parce que mon vécu c'est ça. Je peux aussi vous parler de la force de l'équipe d'Irlande que j'ai vu évoluer face au pays de Galles. L'Irlande est une grande équipe avec des joueurs qui, individuellement, sont très précis dans leurs gestes et leur attitude. Une organisation qui se pose sur trois ou quatre provinces qui travaillent de la même manière. C’est un rugby organisé différemment. Je ne suis pas jaloux de l'organisation de l'Irlande parce que la nôtre repose sur les clubs mais il est certain que quand on travaille toujours ensemble on a évidemment plus de résultats. La réalité, elle est là. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant