XV de France : Le sélectionneur Guy Novès explique ses choix

le
0
XV de France : Le sélectionneur Guy Novès explique ses choix
XV de France : Le sélectionneur Guy Novès explique ses choix

Pour le match face à l'Italie (samedi, 14h30), le sélectionneur français a décidé de titulariser Brice Dulin à l'arrière, ainsi que le jeune Fabien Sanconnie (22 ans, 0 sélection) en lieu et place de Bernard Le Roux. Le technicien tricolore justifie ses choix.

Les grands débuts de Fabien Sanconnie

Bernard Le Roux est passé à côté de son match en Irlande, tout le monde le sait, lui le premier. J'ai discuté avec Yannick Bru, qui a trouvé intéressant de démarrer avec ce jeune joueur qu'est Fabien Sanconnie. Il a été très bon avec son club, Brive, le week-end dernier, nous avons donc voulu lui donner sa chance ! C'est un joueur qui a le même profil que Charles Ollivon, nous attendons qu'il joue sans pression et qu'il apporte sa fraîcheur pour sa première sélection.

Antoine Dupont appelé dans le groupe

Nous avons préféré ne pas prendre de risques avec Maxime Machenaud. Antoine Dupont vient d'arriver, il risque d'avoir un peu de mal à digérer toutes les infos que nous lui avons communiquées en si peu de temps ! Quand il sera prêt, nous espérons le voir jouer avec son insouciance. Tout n'est que du bonus pour lui.

Brice Dulin à l'arrière, en lieu et place de Scott Spedding

Brice Dulin est tout à fait apte à assumer ce poste. Scott avait besoin de souffler, j'ai toujours confiance en lui mais il est bien conscient que ses deux derniers matchs n'étaient pas à la hauteur. Et puis les problèmes de Brice s'éloignent enfin !

François Trinh-Duc sur le banc

François nous a rejoints, c'est très bien et je pense que c'est important pour lui de voir qu'on ne l'a pas oublié. Mais la logique sportive prime sur tout le reste, et pour l'instant nous avons pleine confiance en notre charnière Lopez - Serin.

 

Les ailiers fidjiens

Les ailiers sont en bout de chaîne et sont donc toujours tributaires du reste de l'équipe. Si elle joue mal, ils ne toucheront aucun ballon et auront forcément du mal à se mettre en valeur. Au contraire, si l'équipe est en forme ils montreront leurs qualités, c'est certain. Nous alignons ces deux joueurs pour le match de l'Italie, mais nous n'oublions pas Yoann Huget pour autant.

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant