XV de France : «Il n'y aura pas de cadeau», prévient Guy Novès

le , mis à jour à 08:22
0
XV de France : «Il n'y aura pas de cadeau», prévient Guy Novès
XV de France : «Il n'y aura pas de cadeau», prévient Guy Novès

Cela fait tout juste un an que Guy Novès a démarré sa mission à la tête de l'équipe de France. A la veille d'une excitante série de tests face aux Samoa, à l'Australie et à la Nouvelle-Zélande, le sélectionneur français (62 ans) détaille ses choix et ses attentes.

 

Après un an à la tête des Bleus, quel bilan faites-vous ?

GUY NOVÈS. L'expérience m'a montré qu'il fallait savoir être patient. Avant de récolter, il faut semer. L'équipe de France est au niveau des autres, mais il nous faut maintenant des résultats pour valider le travail entrepris. Il me semble qu'on a été dans une phase ascendante, au moins au niveau du contenu. On n'a pas trahi notre volonté de jouer. Les joueurs se sont accaparé le projet. Ils ont l'air de prendre confiance.

 

Qu'attendez-vous des tests de novembre ?

Si j'étais présomptueux, je dirais qu'on attend des résultats. Mais, si on sent que la base est acquise, que l'équipe progresse, que le public est fier de voir ces joueurs face à ce qui se fait de mieux au monde, alors on aura remporté notre pari.

 

Est-ce la série de tous les dangers ?

Je ne crains jamais personne. La Nouvelle-Zélande, je l'ai affrontée deux fois quand j'étais joueur. La première, c'était à Toulouse, en 1977, on avait gagné. C'était ma première sélection. J'admire les All Blacks. Ce sont les meilleurs du monde, c'est certain. Mais, si on les craint, inutile de mettre le maillot et d'entrer sur le terrain.

 

Comment rivaliser face aux meilleurs mondiaux ?

J'espère quand même qu'on va leur donner un peu mal à la tête, aux Australiens et aux Blacks. Comme tout bon Français, on va essayer de les agacer, pour ne pas les laisser développer leur jeu. Le but est que les joueurs entrent sur le terrain comme des marionnettes : tant qu'il y a de la pile, il faut avancer à 2000 à l'heure. Sinon, il faut laisser sa place.

 

Cette série va débuter par un match face aux Samoa, qui ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant