XV de France : Guy Novès remporte de justesse son premier pari

le
0
Le nouveau sélectionneur du XV de France Guy Novès pendant l'échauffement avant le match France-Italie, en ouverture du Tournoi des six nations, le 6 février 2016 au Stade de France.
Le nouveau sélectionneur du XV de France Guy Novès pendant l'échauffement avant le match France-Italie, en ouverture du Tournoi des six nations, le 6 février 2016 au Stade de France.

Les Bleus ont battu l’Italie 23-21 ; le nouveau sélectionneur du XV de France doit restaurer la crédibilité de son équipe.

Guy Novès a le sens des convenances. Sur son costume frappé du coq, le nouveau sélectionneur du XV de France a accroché le ruban rouge de la légion d’honneur (promotion 2006). Surtout, pour ses grands débuts à la tête de l’équipe nationale, l’ancien compétiteur du Stade toulousain s’est épargné une défaite qui aurait fait mauvais genre. « Donc on va se satisfaire de cette victoire », concluait-il, samedi 6 février, dans l’auditorium du Stade de France.

En ouverture du Tournoi des six nations, ses Bleus ont battu d’un rien l’Italie (23-21, trois essais à deux), qui a longtemps cru qu’elle pourrait remporter là un succès inédit à Saint-Denis. Mais Novès, lui, préfère retenir « le fait d’[avoir entendu] les spectateurs chanter la Marseillaise quand nous étions menés » : « Ça, pour moi, c’est un signe fort de l’union qu’il peut y avoir entre notre équipe et le public. » Pour ce premier match depuis les attentats du 13 novembre, seulement 64 280 places étaient occupées, soit près de 16 000 sièges vacants.

Sur l’écran géant du Stade de France, à la 10e minute de jeu, gros plan sur le visage inquiet de Guy Novès : l’entraîneur a suivi l’ensemble du match depuis les tribunes avec Yannick Bru, son ancien joueur, puis adjoint au Stade toulousain, déjà membre du staff précédent de l’équipe de France. Et les deux ont tout vu. Les bonnes choses : « Je retiens l’enthousiasme des garçons par moments, souligne le sélectionneur. […] Le très positif, c’est qu’à chaque fois qu’on a mis du r...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant