XV de France / Guy Novès : « On sent que quelque chose germe bien »

le
0
XV de France / Guy Novès : « On sent que quelque chose germe bien »
XV de France / Guy Novès : « On sent que quelque chose germe bien »

Après avoir donné son XV de départ pour le match contre les Samoa, Guy Novès est revenu sur ses choix et sa satisfaction d’avoir eu une vraie semaine de travail.

Guy Novès, pourquoi avez-vous choisi de reconduire neuf des quinze joueurs ayant gagné en Argentine en juin ? On essaye de travailler dans la continuité. C’est normal de récompenser les efforts faits par ces joueurs. On est dans un nouveau contexte, mais je veux démarrer cette saison internationale avec eux, montrer que la confiance va dans les deux sens. Ils savent qu’à tout moment ils peuvent être remis en question. Mais même s’il y a un effort de performance, nous, les entraineurs, essayons de rester un peu tolérants. L’Argentine nous a laissé de bons souvenirs, espérons que la suite nous donnera raison. Une forme de cohésion s’est trouvée, grâce à la convention (l’accord entre la LNR et la FFR pour libérer certains joueurs, ndlr). On a un peu plus de temps. Les joueurs n’ont pas joué ce week-end, on a pu les retrouver frais dès lundi, on a pu travailler sérieusement. Ce n’est pas parfait, mais on sent que quelque chose germe bien, on verra d’ici peu si les récoltes seront bonnes. Comment s’est passée la semaine justement ? Cette semaine a été une vraie semaine de travail. On l’a vécue pour la première fois. Lundi, on a pu faire deux séances très dures sans se soucier de la fatigue du week-end. Mardi, on a pu travailler très sérieusement aussi. On a pu organiser notre semaine sans tenir compte de la fatigue. On a pu leur permettre de mieux récupérer lundi et mardi, on n’était pas pressé. Mais ce n’est pas une seule semaine qui va transformer l’équipe de France. Peut-être qu’elle va progresser dans les années futures, car à chaque rendez-vous on profitera de cette liberté avec les joueurs, et qu’avec le temps ça portera ses fruits. Si ça portait ses fruits directement, on serait des magiciens. Ceci étant, on y croit. On travaille mieux.

Novès : "Maxime a peut-être une maturité supérieure à Baptiste"

Pourquoi avoir préféré Maxime Machenaud à Baptiste Serin en tant que n°9 ? Maxime a une attitude parfaite, un comportement performant pendant le Tournoi, il a fait une belle fin de saison avec son club. Il a peut-être une maturité supérieure à Baptiste. Il n’a pas participé à la Tournée en Argentine parce que son club jouait les phases finales. Mais il me semblait logique de lui proposer de démarrer cette saison, avec Baptiste qui peut rentrer à tout moment. Est-ce que le fait qu’il soit buteur en club a joué en sa faveur ? Non. On a sur le terrain un certain nombre de joueurs qui peuvent buter. On est plus concentré sur le fond de jeu qu’on essaye de mettre en place, même si le buteur est quelque chose de primordial au plus haut niveau.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant