XV de France : Guy Novès a la tête en Argentine

le
0

Guy Novès et son staff ont déjà ficelé le voyage des Bleus en Argentine pour les deux test-matchs à Tucuman. Le sélectionneur du XV de France compte donner sa chance à de nouveaux joueurs afin d’estimer le vivier français. Mais l’ancien entraîneur de Toulouse rappelle que son groupe reste figé.

Guy Novès et le staff du XV de France ont bouclé la préparation du voyage des Bleus en Argentine lors du mois de Juin. Les Français disputeront deux test-matchs face aux Pumas les 18 et 25 juin prochains. Le voyage se fera en deux temps. « Un premier contingent, le plus gros de la troupe, sera rassemblé le mardi 7 juin à Marcoussis, deux jours avant son départ pour l’Argentine, annonce le sélectionneur sur le site de la FFR. Deux jours qui ne seront pas superflu car ce groupe, d’où sortira naturellement le XV de départ pour le premier test, comprendra pas mal de nouveaux. Jean Dunyach et moi-même partirons le lundi soir avec le deuxième contingent, celui qui complètera l’effectif : nous avons besoin de rester au siège pour déterminer sur qui nous pourrons compter à l’issue des barrages du Top 14 disputés le vendredi et le samedi. »

Une situation qui ne plaît pas à Guy Novès

La tournée du XV de France en Argentine est mal placée puisqu’en pleine période de phases finales du Top 14. Le sélectionneur le sait et reste amer sur cette situation. « Nous nous trouvons dans une situation ubuesque, lance un Guy Novès agacé. Tout d’abord, nous ne pouvons utiliser les joueurs des six meilleures équipes du championnat, pas davantage ceux des moins de 20 ans qui disputeront en même temps leur Coupe du monde et probablement pas Vakatawa car je me vois mal priver France 7 d’un élément majeur au moment des Jeux Olympiques. En outre, les joueurs éliminés en barrages, donc disponibles, ne correspondront peut-être pas à nos besoins et leurs postes risquent d’être déjà pourvus ». L’ancien entraîneur de Toulouse a d’ailleurs fait une promesse aux joueurs présents lors du Tournoi des VI Nations afin de travailler dans la confiance et la continuité mais rappelle que des places restent à prendre. « Nous connaîtrons plus précisément la valeur de notre vivier, l’identité de ceux qui sont susceptibles d’intégrer un effectif qui est en place à 90%, annonce le technicien. Je l’ai dit aux joueurs à la fin du Tournoi et je m’y tiendrai : ils ont de grandes chances de poursuivre l’aventure trois ans de plus. C’est à cet effet que nous avons retenu des gars de moins de 30 ans. Nous allons donc travailler sur un acquis durant la prochaine saison, non plus sur une friche. Et j’ose croire que nous allons bénéficier, dès les tests de novembre, de meilleures conditions de préparation ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant