XV de France / G.Guirado : " J'essaie d'être le plus exemplaire possible "

le
0
XV de France / G.Guirado : " J'essaie d'être le plus exemplaire possible "
XV de France / G.Guirado : " J'essaie d'être le plus exemplaire possible "

Le nouveau capitaine de l'équipe de France Guilhem Guirado honorera son premier capitanat samedi face à l'Italie. Le talonneur de Toulon évoque ses nouvelles responsabilités et ce premier test face à la Squadra.

Guilhem Guirado, est-ce difficile au quotidien de passer de cadre sur le terrain à capitaine ?
J’essaie d’être le plus exemplaire possible, que ce soit sur le terrain comme en dehors. Je veux essayer d’avoir un ressenti global de plusieurs joueurs, qui nous permet d’avoir un maximum d’automatismes sur le terrain. C’est évident que certains rôles changent et que ça évolue.

Il y aura quatre nouveaux sur le terrain samedi à l’occasion de votre première en tant que capitaine. Devoir encadrer ces jeunes, c’est une pression supplémentaire ?
Je pense qu’ils se sont préparés dans la semaine. Ils vont jouer librement. S’ils veulent en discuter avant le match, pas de soucis ils le feront au sein du groupe, mais ils restent focalisés sur leur tâche de ce week-end. Ils n’ont pas forcément besoin d’être rassurés par les discours de certains joueurs qui ont vécu ces moments. Ce sera un match charnière pour eux. Ils se focalisent vraiment sur le terrain.

« Les jeunes sont très bien. Pourvu que ça continue »

Retrouvez-vous dans leurs yeux le même regard que vous portiez sur votre capitaine à vos débuts chez les Bleus ?
Ils sont jeunes, ils ont besoin d’être rassurés sur ce qui les attend. La seule chose qui leur fera prendre conscience et basculer du bon côté, ce sera de jouer librement, ne pas trop en faire et de rester dans le cadre, être le plus performant possible pour l’équipe.

Est-ce qu’ils vous vouvoient ?
Non, quand même pas. Ils restent polis envers tout le monde, les jeunes sont très bien. Pourvu que ça continue.

Les anciens, qui ont connu la Coupe du monde, vont être aussi là pour vous aider...
Il y a des joueurs de ma génération, avec qui j’ai pu jouer en club et en équipe de France. C’est toute une ossature qui travaille ensemble. C’est important pour le bien de l’équipe.

« Il faut bien commencer et entreprendre un jour »

Le fait que ce soit un match avec beaucoup de premières, votre capitanat, celle de Guy, ça ne met pas une pression supplémentaire ?
Avec une nouvelle ère, il y a toujours du nouveau, du renouveau. Il faut bien commencer et entreprendre un jour. Ce samedi est ce jour-là.

Avez-vous hâte d’être à ce match ?
On est concentré sur ce que nous demandent les entraîneurs. On a vu que c’était difficile à mettre en place car on n’a pas de repères communs. On a basculé sur l’approche qui fait que l’équipe de France reste quelque chose d’important. Ça a bien bossé. La seule valeur qui est jugée, c’est le match. On a du recul par rapport à ça, mais beaucoup d’envie.

Un mot sur cette équipe d’Italie. Guy disait que vous étiez plus concentrés sur votre jeu. Qu’est-ce que vous pouvez nous dire à son sujet ?
On connaît deux ou trois joueurs clés de l’Italie. Ils ont aussi fait du renouveau. On ne se focalise que sur nous. On a tellement de détails à régler... On connaît quand même quelques caractéristiques de cette équipe.

(avec Victor DEGIOANNI)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant