XV de France : Didier Retière satisfait de la convention

le
0

La nouvelle convention LNR-FFR favorisant le XV de France communiquée ce vendredi est dans toutes les bouches. Didier Retière, DTN et membre de la cellule technique, se montre satisfait de ce pas effectué dans le rugby français.

Les choses bougent et ce pour que le XV de France progresse. Ce vendredi, la FFR et la LNR ont dévoilé le projet d’une nouvelle convention qui devrait permettre une meilleure compétitivité de l’équipe de France. A l’origine de cet accord, les propositions de la cellule technique ont su pointer du doigt les maux du rugby français. « Le courage de la FFR et de la LNR est d’être allé au bout du processus sans forcément beaucoup communiquer, explique Didier Retière, DTN et membre de cette cellule. Nous avons tous été dans l’action, contrairement à ce que certains ont pu dire. Je suis vraiment fier d’avoir participé à cette aventure qui n’est pas terminée ». Pour l’ancien entraîneur des avants du XV de France, l’accord devrait permettre aux joueurs de se recentrer sur les Bleus. « Cela va aider à être plus compétitif, pense-t-il. Les joueurs étaient toujours dans une gymnastique compliquée en passant d’un projet à l’autre. On avait souvent l’impression de repartir à zéro quand on les récupérait. Ces joueurs sont très importants dans leur club et ils sont très sollicités. Désormais, ils ne seront plus en porte-à-faux avec des temps pour le club et pour l’équipe de France ». Le chemin reste néanmoins long à parcourir. Didier Retière ne veut pas s’enflammer. « Il faut aussi être clair, ce n’est pas ce qui va permettre de gagner tous les matches du jour au lendemain mais je pense que cela va aider à être plus compétitif. Génétiquement, nous sommes marqués par les clubs, remarque-t-il. Cela fait partie de notre patrimoine mais nous avons aussi besoin d’exister sur l’échiquier international avec une équipe de France forte parce que c’est la vitrine du rugby français ».
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant