XV de France : David Smith voulait " faire partie de cette équipe "

le
0
XV de France : David Smith voulait " faire partie de cette équipe "
XV de France : David Smith voulait " faire partie de cette équipe "

David Smith, ailier de Castres, est revenu sur son passage très rapide en équipe de France dimanche avant d'apprendre qu'il n'était finalement pas éligible pour porter le maillot des Bleus. Le natif des Samoa ne cache pas sa déception.

David Smith a vécu une drôle de journée dimanche. En raison des forfaits de Teddy Thomas et Marvin O’Connor, le staff de l’équipe de France a fait appel à ses services en compagnie de l’ailier du Stade Français Djibril Camara. Arrivé à Marcoussis en fin d’après-midi, il a été présenté au staff et aux joueurs avant d’effectuer une séance de récupération puis d’aller dîner. C’est à ce moment-là qu’il a appris qu’il n’était finalement pas éligible pour porter le maillot de l’équipe de France puisqu’il comptait déjà une sélection avec l’équipe de Nouvelle-Zélande de rugby à 7 en 2008.

Il est revenu sur cet enchainement incroyable. Par qu’il l’a-t-il appris ? « C’est Guy (Novès, sélectionneur, ndlr), il est venu me voir après manger, témoigne le joueur de 29 ans dans L’Equipe. Il était désolé. Il était déçu pour lui et pour moi. Il voulait me voir en équipe de France. Mais il m’a dit que ce n’était pas de ma faute. La Fédération française de rugby n’était pas au courant que je n’étais pas sélectionnable. »

« J’ai participé à la vidéo avec les trois quarts »

La nouvelle est dure à digérer pour l’ancien Toulonnais : « J’étais très déçu, c’était un rêve pour moi de jouer en équipe de France », poursuit-il. Pour ne pas avoir de regrets et vivre l’expérience jusqu’au bout, l’ailier décide alors de participer aux activités proposées jusqu’à son départ pour Castres, lundi midi. « J’ai essayé de ne pas trop y penser. Je voulais essayer de profiter au maximum de faire partie de cette équipe encore quelques heures, explique-t-il. Hier matin (lundi), j’ai d’ailleurs participé à la vidéo avec les trois quarts, puis j’ai fait un peu de récupération, du cardio et la musculation avec ceux qui avaient joué 80 minutes en Top 14. C’était important pour moi. Je voulais avoir l’impression d’avoir fait partie de cette équipe avant de partir. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant