XV de France : Au Panthéon des défaites françaises

le
0
XV de France : Au Panthéon des défaites françaises
XV de France : Au Panthéon des défaites françaises

Battu 62-13 par la Nouvelle-Zélande samedi en quarts de finale de la Coupe du monde à Cardiff, le XV de France a connu l'une des pires défaites de son histoire.

Humilié samedi à Cardiff par les All Blacks, le XV de France version Philippe Saint-André fait une entrée fracassante au Panthéon des plus grosses déroutes de l’histoire de l’équipe de France. Ecrasés 61-10 en test-match à Wellington le 9 juin 2007 (la plus grosse défaite de l’histoire tricolore), les Bleus, en prenant 62 points cette fois-ci, ont battu leur total de points encaissés face aux Blacks.

L’écart (49 points), pas loin des 47 points de Wellington 1999 (54-7 pour les Néo-Zélandais), demeure cependant inférieur aux 51 points de Wellington. En 2006, à Gerland, le XV de France avait également connu une large défaite qui a culminé à 44 points d’écart en faveur des Blacks (47-3). Avec leur 59-16 en 2010 au Stade de France, les Australiens ont eux aussi déjà infligé une humiliation aux Bleus.

Les plus grosses défaites du XV de France face à la Nouvelle-Zélande
9 juin 2007 (test-match) : NZ-France (61-10)
17 octobre 2015 (quart de finale Coupe du monde, à Cardiff) : NZ-France (62-13)
26 juin 1999 (test-match) : NZ-France (54-7)
11 novembre 2006 (test-match) : France-NZ (3-47)
27 novembre 2004 (test-match) : France-NZ (6-45)

Par ailleurs, dans l'histoire de la Coupe du monde, cette défaite 62-13 des Bleus entre également au sommet des bilans avec le plus de points inscrits par une équipe dans le tableau final ainsi que le plus gros écart (devant le 49-6 des Néo-Zélandais face aux Gallois en demi-finales en 1987).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant