Xstrata devra investir plus que prévu en Papouasie

le
0

(Commodesk) Xstrata vient de terminer, le 24 décembre, son étude de faisabilité du projet minier du cuivre et d'or de Frieda River en Papouasie Nouvelle-Guinée. Selon son partenaire, Highlands Pacific, il en ressort que les investissements nécessaires pour développer la mine sont estimés à 5,6 milliards de dollars, soit 300 millions de plus que prévu (227 millions d'euros).

La compagnie suisse propose d'alimenter la mine avec une centrale à gaz à la place du projet de centrale hydro-électrique initial, ce qui augmente les coûts. Mais la hausse des investissements et surtout due à la dépréciation du dollar depuis le lancement du projet selon Highlands Pacific.

La joint-venture entre Xstrata (81,8%) et Highlands Pacific (18,2%) envisage une production de 204.000 tonnes de cuivre et 305.000 onces d'or par an sur les huit premières années d'exploitation. Les ressources totales de Frieda River sont estimées à 12 millions de tonnes de cuivre et 18,5 millions d'onces d'or.

Les deux compagnies lanceront en 2013 les discussions avec les autorités locales afin de pouvoir démarrer le projet. En juin dernier, Xstrata avait cependant annoncé son intention de vendre une partie de Frieda River afin de réduire ses dépenses.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant