Xi juge la reprise mondiale fragile, parle zone de libre échange

le
0

PEKIN, 11 novembre (Reuters) - La reprise économique mondiale est fragile et les pays de l'Apec (Forum de coopération économique Asie-Pacifique) doivent accélérer les négociations sur le libre échange afin de doper la croissance, a déclaré mardi Xi Jinping. S'exprimant à l'ouverture du sommet des dirigeants de l'Apec, à Pékin, le numéro un chinois a exhorté les participants à intensifier les discussions sur un cadre de libéralisation des échanges appelé FTAAP (Free Trade Area of the Asia Pacific) qui a la faveur de Pékin. "Actuellement, la reprise économique mondiale doit encore compter avec nombre de paramètres fragiles et incertains. Face à la situation nouvelle, nous devons continuer de promouvoir l'intégration économique régionale et créer une forme d'ouverture qui favorise le développement à long terme", a-t-il ajouté. "Nous devons défendre avec énergie la zone de libre échange Asie-Pacifique, fixer l'objectif, le cap et la feuille de route, et transformer le projet en réalité le plus vite possible", a dit l'hôte du sommet. Certains voient dans le projet FTAAP, dont une esquisse sera soumise aux dirigeants de l'Apec pour approbation, un moyen de détourner l'attention de l'accord commercial Trans-Pacific Partnership (TPP) que défendent les Etats-Unis. Pékin n'est pas partie prenante du TPP, qui vise à créer un bloc de libre échange allant du Vietnam au Chili et au Japon, regroupant 800 millions de personnes et près de 40% de l'économie mondiale. La Chine se montre réticente vis-à-vis du TPP car elle craint que Washington ne s'en serve pour la contraindre à ouvrir ses marchés si elle y adhère, ou pour l'isoler des autres économies de la région si elle fait bande à part. (Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant