Xi invite l'armée chinoise à tirer un trait sur la corruption

le
0

PEKIN, 20 juillet (Reuters) - Le président chinois Xi Jinping a invité lundi l'Armée populaire de Libération (APL) à s'inspirer de son glorieux passé révolutionnaire pour se débarrasser de l'influence d'officiers corrompus. A son arrivée à la tête du Parti communiste, fin 2012, le chef de l'Etat a lancé une vaste campagne de lutte contre la corruption, promettant de pourchasser les "tigres" autant que les "mouches". De nombreux scandales ont éclaté depuis au sein de l'armée, dont le plus retentissant concerne Xu Caihou, ex-vice-président de la Commission militaire centrale et membre du bureau politique du PCC, décédé en mars d'un cancer avant d'avoir pu être jugé. Il aurait favorisé des promotions et monnayé son influence. ID:nL6N0WI21G "Les dégâts causés par les (...) activités illégales de Xu Caihou sont immenses et profondément enracinés", a déclaré Xi Jinping, selon un communiqué du ministère de la Défense. "Débarrassez-vous totalement de l'influence de Xu Caihou dans la pensée, la politique, l'organisation et le travail. Renouez avec les glorieuses traditions et l'excellent travail de l'Armée rouge", poursuit-il, évoquant les forces révolutionnaires qui ont pris le pouvoir en 1949. Ses propos ont été repris par tous les grands titres de la presse officielle. Selon le Quotidien du peuple, c'est la première fois que le chef de l'Etat mentionne nommément Xu Caihou depuis son décès. Selon des cadres de l'APL à la retraite et en service, la corruption est tellement implantée au sein de l'armée qu'elle pourrait l'empêcher de mener une guerre efficacement. (Ben Blanchard, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant