Xerox se scinde en deux et ouvre l'un des conseils à Icahn

le
0
 (Actualisé avec déclarations de la DG, détails) 
    29 janvier (Reuters) - Le groupe américain Xerox  XRX.N  a 
annoncé vendredi son intention de se scinder en deux sociétés 
indépendantes pour séparer ses activités historiques de matériel 
d'impression de celles de services d'externalisation pour les 
entreprises. 
    Le fabricant d'imprimantes et de photocopieurs prévoit 
d'accorder trois sièges du conseil d'administration de la 
nouvelle société de services à l'investisseur activiste Carl 
Icahn, qui possède 8,13% de son capital.  
    Carl Icahn avait annoncé en novembre son entrée au capital 
de Xerox avant d'expliquer vouloir demander une représentation 
au conseil pour l'inciter à étudier différentes options 
stratégiques. 
    L'action Xerox gagnait 1,63% à 9,23 dollars dans les 
transactions en avant-Bourse vendredi.  
    Interrogée sur CNBC, Ursula Burns, directrice générale de 
Xerox, a déclaré que Carl Icahn n'était pour rien dans la 
décision de scinder en deux l'entreprise. 
    L'investisseur activiste peut pourtant se targuer d'avoir 
réussi à convaincre plusieurs entreprises de scinder leur 
activité à forte croissance du reste du groupe. 
    Sous la pression du milliardaire, eBay  EBAY.O  s'était 
séparé de sa filiale paiement Paypal  PYPL.O  tandis que 
Manitowoc  MTW.N  a scindé ses activités fabrication de crues de 
celles d'équipements de restauration collective. 
    Fin octobre, à l'issue de l'annonce de résultats 
trimestriels, Xerox avait annoncé le passage en revue de ses 
activités.  ID:nL8N12Q2AG  
    Ursula Burns, qui a pris les rênes de Xerox en 2009, a dit 
que son rôle futur restait à déterminer. 
    C'est sous sa houlette que Xerox a basculé dans le marché 
des services avec le rachat, en 2010, d'Affiliated Computer 
Services pour 6,4 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros). 
    Xerox, dont le nom est devenue une référence avec le 
lancement de son photocopieur 914 en 1959, a dit que la 
direction et le nom des nouvelles entités doivent encore être 
décidées. 
    Le groupe, dont la valeur boursière a chuté de plus de 30% 
sur les 12 derniers mois, cherche à développer ses activités de 
logiciels et de services pour compenser le ralentissement de la 
demande d'imprimantes.  
    Son concurrent Hewlett Packard Enterprise  HPQ.N  a lui 
aussi séparé ses activités de matériel informatique de celles 
des services et d'équipements pour entreprises. 
    Xerox précise que la scission créera une entreprise de 
"technologies du document" de 11 milliards de dollars et un 
société d'externalisation de sept milliards. 
    La scission de l'entreprise, qui devrait être effective 
d'ici la fin de l'année, devrait générer 2,4 milliards de 
dollars d'économies au cours des trois prochaines années. 
    Xerox a également publié ses résultats du quatrième 
trimestre globalement conformes aux attentes des analystes 
financiers. 
 
 (Kshitiz Goliya et Supantha Mukherje; Marc Angrand et Benoît 
Van Overstraeten pour le service français, édité par Patrick 
Vignal) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant