Xavier Niel se lance dans un vaste projet immobilier

le , mis à jour à 17:12
1

VIDÉO - Le patron de Free qui a impulsé la construction d’un incubateur de start-up dans Paris va également fournir des logements à ses protégés. Près de 10.000 m² de logements et 2000 m² de bureaux et commerces seront aménagés en bordure de la capitale.

Xavier Niel a trouvé un terrain d’entente avec la mairie d’Ivry-sur-Seine pour mener à bien son projet immobilier dans cette ville du Val-de-Marne. L’enfant de Créteil, préfecture du 94, confirme la construction imminente d’une résidence pour jeunes actifs, baptisée «@home», comme le révélait ce matin Le Parisien.

Le patron charismatique de Free qui pilote la construction du «plus grand incubateur numérique du monde», capable d’accueillir plus de 1000 start-up dès 2017, souhaitait en effet proposer une solution de logements pour ces jeunes entrepreneurs.

Après discussion avec les élus locaux, ils se sont mis d’accord sur la construction de trois immeubles à Ivry-Port-Nord, à la place d’une ancienne imprimerie. Ainsi, près de 10.000 m² seront dédiés au logement des startupers découpés en 100 colocations de 95 m² capables d’accueillir 6 personnes. Par ailleurs, 2000 m² seront consacrés à des bureaux et autres commerces. De fait, les élus de la ville ne souhaitaient pas que la commune frontalière de Paris devienne une cité-dortoir. Ils avaient ainsi montré peu d’enthousiasme face au premier projet de Xavier Niel qui visait uniquement la construction de logements, 800 studios.

Le prix de l’immobilier bien moins élevé à Ivry qu’à Paris

Outre un retour au pays pour Xavier Niel, le choix d’Ivry-sur-Seine pour réaliser de nouveaux projets ne doit rien au hasard. La commune du Val-de-Marne est en effet située à côté du XIIIe arrondissement de Paris où l’entrepreneur du Web a décidé de convertir les 33.000 m² de la Halle Freyssinet - l’ancien entrepôt ferroviaire de la SNCF - en «méga incubateur numérique». Par ailleurs, le prix de l’immobilier est bien moins élevé dans la banlieue voisine que dans Paris intra-muros.

Mais ces offres de logements ne suffiront pas à satisfaire toutes les demandes des futurs entrepreneurs puisque ce sont près de 3000 jeunes actifs qui travailleront pour «le plus grand incubateur de start-up au monde» comme le décrit Xavier Niel. Jérôme Coumet, maire (PS) du XIIIe arrondissement, siège des 1000 start-up, se dit également prêt à accueillir les projets immobiliers du pape du secteur numérique. Mais ces habitats ne sont pas des logements sociaux et les loyers devraient rester supérieurs à ceux pratiqués à Ivry.

VIDÉO - Xavier Niel en compagnie de François Hollande et d’Anne Hidalgo, en octobre dernier, à la Halle Freyssinet, à Paris.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kram123 le lundi 9 fév 2015 à 13:40

    Xavier Niel president !!!!