Xavier Niel promet que Free couvrira 95% de la population en 3G en 2016

le
0
Xavier Niel promet que Free couvrira 95% de la population en 3G en 2016
Xavier Niel promet que Free couvrira 95% de la population en 3G en 2016

L'opérateur de téléphonie mobile Free (Iliad) s'est fixé comme objectif de couvrir "95% de la population" française avec son propre réseau 3G "dans deux ans", a déclaré mardi sur BFM-Business son fondateur Xavier Niel."Nous serons en avance sur l'objectif de couvrir 75% de la population en 3G", qui doit être atteint en janvier 2015, a-t-il précisé ajoutant que l'opérateur français déployait activement son propre réseau.Il a par ailleurs détaillé que "plus de 50% de la population serait couverte en 4G", sans donner davantage de précisions sur le calendrier. L'opérateur français a l'obligation, fixée par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), de couvrir en 3G grâce à sa propre infrastructure, 75% de la population en janvier 2015, et 90% en 2018. Fin juin, l'opérateur avait déclaré avoir atteint un taux de couverture de 65%.Lors de son arrivée sur le marché mobile en janvier 2012, Free avait passé un contrat d'itinérance avec Orange lui permettant moyennant finance d'utiliser une partie du réseau du premier opérateur français pour les communications de ses clients. Cet accord commercial doit prendre fin en 2018. "L'itinérance avec Orange nous coûte une fortune et on a des problèmes de saturation ici ou là. Nous augmenterons nos marges en utilisant nos propres réseaux", a-t-il indiqué.Interrogé sur un éventuel regain d'intérêt pour Bouygues Telecom, après l'échec du rachat de l'opérateur américain T-Mobile, Xavier Niel a répondu que "Free n'était pas acheteur"."Pour des raisons réglementaires, la consolidation ne peut pas se faire sans nous, donc il n'y aura pas de consolidation en France", a-t-il conclu.Le dirigeant de Free a par ailleurs annoncé "une petite surprise" pour ses abonnés "d'ici fin février" dans la téléphonie fixe, sans donner de précisions et a confirmé le lancement de la septième version de la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant