Xavier Bertrand sur la réforme territoriale : "La montagne va accoucher d'une souris"

le
1
Xavier Bertrand
Xavier Bertrand

Le Point.fr : Cette réforme territoriale, c'est un cheval de bataille pour vous ? Xavier Bertrand : Oui, depuis des années. Mais j'aurais préféré que l'on examine la réforme en son entier tout de suite, et non en deux fois, puis qu'on la soumette à référendum, afin d'éviter de demander aux élus locaux de se sacrifier eux-mêmes. Je peux vous prédire qu'au final la montagne accouchera d'une souris, car François Hollande n'aura pas la force de demander aux conseillers généraux de se faire hara-kiri. Chacun réagit en fonction de son nombril géographique. Justement, c'est un peu votre cas : étant favorable à la fusion de votre région, la Picardie, avec le Nord-Pas-de-Calais, il semblerait que vous ne voterez pas contre le projet... Mon vote ne sera pas fonction du rattachement de la Picardie au Nord-Pas-de-Calais. Je ne suis pas l'élu d'une région, mais de la nation. La question centrale est la suivante : y aura-t-il à la fin de notre débat plus de cohérence dans cette carte que dans les bricolages de François Hollande ? Pour moi, la Champagne-Ardenne avec l'Alsace et la Lorraine, c'est cohérent. Tout comme de réunir la Picardie et le Nord-Pas-de-Calais. Par contre, je le dis cash et tout de suite : le centre de décision devra rester à Lille. Mais sur l'ensemble du texte, j'attends la fin des débats pour me déterminer. J'ai par exemple voté pour la réforme ferroviaire. Je ne fais pas de chèque en...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 17 juil 2014 à 18:36

    les éléphants ont peur pour leurs petits commerces?