Xavier Bertrand ne cumule plus mais s'augmente de 4 000 euros par mois

le , mis à jour à 00:04
15

En refusant de sacrifier au cumul des mandats, Xavier Bertrand s'est rendu compte qu'il avait perdu de l'argent.  Aussitôt élu nouveau président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy avait juré la main sur le cœur que c'en était fini de la vieille politique et abandonné ses mandats de député de l'Aisne et de maire de Saint-Quentin, pour mieux se consacrer, disait-il, à son nouveau poste. Il n'avait conservé que son mandat de conseiller municipal.

 

L'ennui pour lui, c'est que ce changement de carrière politique s'accompagnait d'une perte de revenu. Pour y remédier, Xavier Bertrand a donc fait voter fin janvier une augmentation de 4 000 euros bruts pour le président de l'agglomération de Saint-Quentin, un poste pour lequel il ne touchait rien jusqu'à présent, rapporte La Voix du Nord ce jeudi. Avant ce vote, la somme était répartie entre les vice-présidents de la communauté d'agglomération, qui ont par conséquent perdu 2 000 euros sur leur feuille de salaire. Pour la petite histoire, ce sont eux qui ont voté pour l'augmentation de leur président.

«Je suis 5 % en dessous du maximum»

Il faut dire qu'avant d'être élu président de région, Xavier Bertrand gagnait 8 300 euros bruts par mois, sans compter l'indemnité représentative des frais de mandat (IRFM) des députés, d'un montant de 5770 euros bruts. Des sommes auxquelles il faut ajouter les avantages comme la gratuité des voyages en train, douze vols en France par an, la retraite... Trop à l'époque pour prétendre à un supplément de l'agglomération de Saint-Quentin, la rémunération des élus étant plafonnée.

En devenant seulement président du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'élu Les Républicains ne touchait plus «que» 5239 euros bruts. De quoi lui laisser un peu de marge avant d'atteindre le plafond autorisé. «Si j’étais resté député (ndlr : il le pouvait jusqu’en 2017), ma situation aurait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • titi18 il y a 8 mois

    un jour cela va se finir par une révolution . Y en a marre d'une France gouvernée par des incapables quel que que soit le parti et en plus se servent sur le dos du peuple.

  • M7097610 il y a 8 mois

    Valls et Macron devraient être à droite mais Bertrand à gauche assurément...

  • CBARDAMU il y a 8 mois

    X B un type de gauche (compatible) ....un vrai de vrai !!

  • M2766070 il y a 8 mois

    Alors lui , comme Jan paul (ytyk) huchon, peuvent partir en vacances ensembles... tiens sur la cote à Cannes comme Huchon a 1 truc pour se faire rembourser ses voyages...

  • Spartaku il y a 8 mois

    X B un type de droite .... un vrai de vrai !!

  • mucius il y a 8 mois

    Je ne comprends pas pourquoi les socialos du Nord n'ont dénoncé cette situation. Ou plutôt si je comprends : la grande solidarité des politicards pour vivre grassement sur le compte des contribuables.

  • newwin il y a 8 mois

    Bertrand socialo compatible

  • newwin il y a 8 mois

    Bertrand un socialo pur jus à dégager par le peuple

  • M1903733 il y a 8 mois

    Mes éboueurs sont en grève depuis 15 jours et ils ont raison. Suite à un changement de société on veut leur enlever 200€ .mensuel sur leur salaire. C'est ça aussi le changement avec un LR (Bertrand) à la tête de la nouvelle région.

  • M1903733 il y a 8 mois

    Suffit de s'en rappeler comme dit s.thual, malheureusement beaucoup l'on oublié en votant pour lui. Tous de le ras-cail