Xavier Bertrand fait la chasse aux micros espions au conseil régional

le
0
Xavier Bertrand a traqué la présence de micros-espions dans l'ensemble du conseil régional des Hauts-de-France.
Xavier Bertrand a traqué la présence de micros-espions dans l'ensemble du conseil régional des Hauts-de-France.

De qui Xavier Bertrand se méfie-t-il ? Peu après son élection à la tête de la région des Hauts-de-France, le nouveau président a mandaté une entreprise pour vérifier l'absence de micros espions dans l'ensemble des bureaux du conseil régional, selon France 3 régions Nord Pas-de-Calais.

Si l'information paraît digne d'un scénario de James Bond, l'entourage de l'élu Les Républicains tente de la banaliser. « Il nous a été recommandé de le faire. Des gens dont la sécurité est le métier nous ont dit que cela se faisait en cas d'alternance, ou dans des grandes entreprises ou institutions. Le but est simplement de sécuriser les bureaux du cabinet du président, de certains élus, s'assurer qu'il n'y a aucun problème. Cela n'a rien d'exceptionnel », a-t-il déclaré auprès de la chaîne d'information.

« Percheron n'est pas James Bond »

Xavier Bertrand avait-il des soupçons sur l'ancienne majorité ? La démarche a en tout cas beaucoup fait rire son prédécesseur, Daniel Percheron. « Percheron n'est pas James Bond », a réagi avec humour celui qui a dirigé la région de 2001 à 2015 auprès de France 3. Mais il ne s'étonne pas vraiment des précautions prises par l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy. « Je pense que M. Bertrand a pris une précaution élémentaire. C'est une nouvelle région, forte de 6 millions d'habitants. Sa campagne a été nationale. L'impact de son élection a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant