Xavier Bertrand choisit François Fillon pour présider l'UMP

le
0
XAVIER BERTRAND VOTERA FRANÇOIS FILLON POUR LA PRÉSIDENCE DE L'UMP
XAVIER BERTRAND VOTERA FRANÇOIS FILLON POUR LA PRÉSIDENCE DE L'UMP

PARIS (Reuters) - L'ancien ministre Xavier Bertrand a annoncé vendredi sur RTL qu'il voterait pour François Fillon à l'élection pour la présidence de l'UMP, le 18 novembre prochain.

"J'ai l'intention de voter Fillon, je le dis très clairement. Parce qu'il me semble que François Fillon, aujourd'hui, c'est l'homme du moment pour garantir l'unité de notre famille politique", a expliqué le député de l'Aisne.

"Pour le reste, on a vu hier le talent de Jean-François Copé, sa combativité, nous aurons besoin de lui pour justement incarner aussi cette opposition moderne", a-t-il ajouté à propos du duel qui a opposé jeudi soir sur France 2 François Fillon au député-maire de Meaux.

François Fillon s'est dit "particulièrement touché" par le soutien de Xavier Bertrand.

"Je suis heureux de pouvoir compter sur son énergie, sur sa fibre sociale et sa fidélité aux valeurs du gaullisme", déclare le député de Paris dans un communiqué. "La campagne de rassemblement que j'ai engagée s'amplifie et s'accélère!", s'est-il félicité.

Xavier Bertrand, ex-secrétaire général de l'UMP, avait recueilli les quelque 8.000 parrainages nécessaires pour se présenter à la direction du parti néo-gaulliste, mais il a préféré prendre date pour l'élection présidentielle de 2017.

"Beaucoup me disent que comme je suis candidat aux primaires (à droite en 2016, NDLR), je ne devrais pas prendre position. Ça n'est pas dans mon tempérament de rester neutre. J'assume mon choix", a-t-il poursuivi sur RTL. "Le vote que je fais aujourd'hui ne change rien à mon indépendance".

"Il y a des différences que je peux avoir avec François Fillon, avec Jean François Copé, ces différences, ça sera aussi ce que j'entends porter dans le débat dans les années qui viennent", a-t-il dit.

Cultivant le suspense, l'ancien ministre du Travail avait expliqué qu'il se prononcerait au lendemain du duel télévisé opposant les deux candidats à la présidence de l'UMP.

Dans une interview au Figaro, il précisait attendre que "chacun expose clairement comment il compte faire en sorte que l'UMP renoue avec la victoire, d'abord aux municipales de 2014".

Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant