Xavier Bertrand appelle la droite à «l'autocritique»

le
0
Le ministre du Travail sortant souhaite aux législatives « un vote d'équilibre des pouvoirs et de protection de la fiche de paie et de la feuille d'impôts des Français ».

Xavier Bertrand, dimanche, sur le plateau du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro»
Xavier Bertrand, dimanche, sur le plateau du «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro» Crédits photo : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress

Attention, scoop: Xavier Bertrand a «un point de désaccord avec Nicolas Sarkozy». L'encore ministre du Travail a révélé dimanche au «Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro» qu'il ne partageait pas l'opinion du président sortant sur la responsabilité de la défaite à la présidentielle. Nicolas Sarkozy s'était présenté comme «seul responsable» lors de son discours à la Mutualité, au soir du second tour. «Nous, au gouvernement, à la tête de l'UMP, nous sommes tous responsables, a corrigé Xavier Bertrand. On n'échappera pas à l'autocritique: nous devrons tous nous demander ce qui n'a pas fonctionné.»

D'abord les législatives

Mais cet «exercice indispensable» attendra après les législatives. L'ancien secrétaire général de l'UMP s'est contenté d'esquisser des questions, par exemple sur le vote de «cette classe populaire et moye

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant