Xavier Bertrand à Marine Le Pen : "Vous êtes le pire du système"

le
0
Les trois candidats en tête dans les sondages pour la région Nord-Pas-de-Calais, dont Xavier Bertrand (LR), se sont affrontés sur le chômage et la situation des migrants à Calais.
Les trois candidats en tête dans les sondages pour la région Nord-Pas-de-Calais, dont Xavier Bertrand (LR), se sont affrontés sur le chômage et la situation des migrants à Calais.

C'est finalement sur i>Télé que Marine Le Pen, présidente du Front national,  a accepté de rencontrer ses opposants Xavier Bertrand des Républicains (LR) et Pierre de Saintignon du Parti socialiste (PS). Passionné, le débat s'est concentré sur les thèmes du chômage, de l'emploi et de la crise des migrants. Avec une nouveauté : le tripartisme en action sous les yeux des téléspectateurs, plus souvent habitués au duel.

Affrontements sur le chômage et les migrants

La nouvelle grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie compte 6 millions d'habitants et un taux de chômage de 12,5 %, c'est deux points de plus qu'au niveau national. Dès les premières minutes, les trois adversaires ont haussé le ton pour répondre à la crise de l'emploi dans la région. Marine Le Pen revendique le « patriotisme économique » contre la « préférence étrangère à l'emploi », pour plus tard citer la très libérale Margaret Thatcher au sujet des aides de Bruxelles : « I want my money back. » Xavier Bertrand s'offusque : « On ne vous a pas attendue pour être patriotes » et veut, lui, résoudre un paradoxe : « On a 565 000 demandeurs d'emploi et 120 000 emplois non pourvus. » Le candidat Les Républicains promet 60 000 nouveaux emplois en 9 mois, grâce à sa politique économique. C'est au tour de Saintignon de s'indigner : « C'est une farce ou alors vous ne connaissez pas vos dossiers et la région ! » Et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant