Xavi ne digère pas le départ de Casillas du Real Madrid

le
0
Xavi ne digère pas le départ de Casillas du Real Madrid
Xavi ne digère pas le départ de Casillas du Real Madrid

Le transfert d'Iker Casillas au FC Porto après 25 ans passés dans les buts du Real Madrid est resté en travers de la gorge de Xavi Hernández, son ami fraîchement parti du FC Barcelone pour le Qatar. Dans une lettre ouverte publiée ce mardi dans le quotidien La Vanguardia, le milieu de terrain déplore le départ «sans éclat» du gardien aux 162 sélections avec l'Espagne.

«Je n'aime pas savoir qu'il part du Real Madrid. Cela m'attriste», déclare le footballeur catalan. Dimanche, Iker Casillas a annoncé son départ du Real pour le Portugal lors d'une conférence de presse triste et solitaire, sans membre de la direction à ses côtés. Des critiques s'étant élevées contre ces adieux froids, le président du Real Madrid, Florentino Pérez, a organisé dès le lendemain un hommage improvisé à son ancien gardien, décrié et parfois hué par les supporteurs ces dernières années.

«Comment ne pas valoriser Iker ? Comme cela m'a rendu nerveux de jouer contre lui ! Pour moi, c'est le gardien le plus décisif de l'histoire. Quels arrêts !», s'exclame Xavi en évoquant le gardien avec qui il a remporté une Coupe du monde en 2010 et deux coupes d'Europe en 2008 et 2012. «C'est inadmissible que les sportifs, en Espagne, ne puissent vieillir sans qu'on leur manque de respect, et qu'on arrête d'apprécier tout ce qu'ils ont fait pour leur sport, et au contraire, qu'on cherche leurs défauts, parfois avec agressivité», déplore-t-il encore.

«Iker méritait d'être traité comme il a traité les autres»

Le départ de Casillas contraste avec celui de l'ancien du Barça. Le club catalan lui a en effet organisé un hommage au Camp Nou ainsi qu'un deuxième, plus institutionnel, en présence d'anciens joueurs et entraîneurs du club. «Je me considère comme l'exception, un chanceux, mais Iker méritait d'être traité de la même manière qu'il a traité les autres», estime Xavi.

Amis d'enfance, la relation entre les deux Espagnols n'a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant