WTCC : premiers tours de pistes, les C-Élysée déjà d'attaque !

le
0
Sébastien Loeb a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres de la saison devant Muller et Lopez, ses deux coéquipiers chez Citroën.
Sébastien Loeb a signé le meilleur temps de la première séance d'essais libres de la saison devant Muller et Lopez, ses deux coéquipiers chez Citroën.

Il est 10 heures du matin sur le circuit de Río Hondo. Posé au milieu de la dense campagne argentine, à 1 130 kilomètres au nord de Buenos Aires, le tracé est surplombé par un ciel gris et menaçant. L'humidité est prégnante et, dans le paddock, ingénieurs et techniciens suent à grosses gouttes. Chez Citroën, on installe à la hâte de grands ventilateurs afin de profiter d'un semblant d'air frais. La piste, légèrement mouillée au début de cette première séance d'essais libres de la saison, sèche peu à peu. La plupart des pilotes s'élancent avec des pneus pluie, avant de chausser des pneus slick propices à assurer de meilleurs temps. À l'issue des trente minutes de cette séance, un premier constat s'impose : les C-Élysée mènent toujours la danse avec cinq voitures aux six premières places. Sébastien Loeb devance en effet ses coéquipiers Yvan Muller et José Maria Lopez. Ma Qing Hua, le pilote chinois, est cinquième alors que Medhi Bennani, qui évolue sous les couleurs de Sébastien Loeb Racing, est sixième. Seul le pilote Honda Monteiro a réussi à se glisser entre les C-Élysée en signant le quatrième temps. "Mon expérience en rallye m'aide" (Loeb) Pourtant, pas d'effusion de joie dans le stand Citroën. "C'est difficile de tirer des enseignements : la piste était grasse, pas assez sèche pour des pneus slick et pas assez mouillée pour des pneus pluie", confie Yvan Muller au Point.fr. "Nous aurons une idée plus précise et conforme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant