WTCC : Muller gère, mais Citroën n'est plus invincible !

le
0
Si Yvan Muller a remporté la première course, il n'a pas réussi, tout comme ses coéquipiers de Citroën, à se hisser sur le podium de la deuxième course.
Si Yvan Muller a remporté la première course, il n'a pas réussi, tout comme ses coéquipiers de Citroën, à se hisser sur le podium de la deuxième course.

Il aura fallu attendre le troisième Grand Prix de la saison pour assister à la première course qui échappe à un pilote Citroën. Après un retentissant doublé lors du premier round (Muller 1er, Lopez 2e), l'écurie française a peiné au cours de la deuxième course. Sur un circuit où les dépassements sont très compliqués, le système de grille inversée (les premiers sur la grille de départ de la course 1 partent derniers sur la grille 2) n'a pas avantagé les pilotes de l'écurie française. D'autant que depuis le début du week-end, les C-Élysée sont lestées de 60 kilos afin de pimenter la compétition en resserrant la hiérarchie des valeurs. Résultat : à l'inverse des précédents rendez-vous, aucun d'entre eux n'est parvenu à monter sur le podium de la deuxième course, remporté par l'ancien pilote de F1, l'Italien Gianni Morbidelli (Chevrolet). Quant à Sébastien Loeb, il a constaté ce week-end que la bataille pour le titre était très compliquée dans cette discipline. Durant les deux courses, l'Alsacien a été bloqué dans le trafic du peloton et ne termine qu'à des modestes septième (course 1) et neuvième places (course 2). Au classement du champioannt, il perd une place (3e, 84 pts) au profit d'Yvan Muller (2e, 105 pts). L'Argentin José María López, véritable épouvantail du WTCC 2014, conserve la première place (1er, 115 pts) mais l'écart se resserre. Les pilotes auront une nouvelle occasion de s'expliquer, dès le week-end...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant