WTCC : même sur le Nürburgring, les Citroën sont irrésistibles

le
0
Sébastien Loeb a signé le second temps de la séance d'essai organisée au Nürburgring, derrière son coéquipier Citroën José Maria Lopez.
Sébastien Loeb a signé le second temps de la séance d'essai organisée au Nürburgring, derrière son coéquipier Citroën José Maria Lopez.

Pour le WTCC, ce sera l'événement de l'année : dans quinze jours, le 16 mai prochain, l'ensemble des pilotes s'affronteront sur le tracé mythique du Nürburgring, dans la campagne allemande. Au pays de la GT, le Championnat du monde de voitures de tourisme va tenter de séduire, en préambule des 24 Heures du Nürburgring. Les 18 pilotes WTCC, dont les pilotes Citroën, ont testé la piste longue de 25,9 km ce mardi. Retour sur une journée riche d'enseignements pour les pilotes et les écuries, entre enthousiasme et volonté de préparer le terrain avant cette 4e manche de la saison. Encore plus difficile que Le Mans Tous les pilotes en conviennent : le Nürburgring est un circuit à part. L'une des premières raisons, en plus de la longueur du tracé, est l'aléa climatique. Lors de la séance mardi, un froid glacial et un brouillard tenace assombrissaient la piste. À ce temps capricieux s'ajoutaient les caprices du circuit, comme l'explique Sébastien Loeb : "La piste est étroite et les rails ne sont pas très loin." "Les sensations sont incomparables avec celles procurées sur les autres circuits, ajoute le nonuple champion du monde. Je n'ai rien vu d'aussi difficile, même au Mans !" José Maria Lopez, déjà kaiser ! Cela n'a pas empêché le Français, actuel deuxième du Championnat du monde WTCC après deux meetings, de signer le deuxième meilleur temps de la séance (8'40'5017''), loin derrière l'intouchable José Maria Lopez. L'Argentin,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant