WTCC : López offre un nouveau titre de champion du monde à Citroën !

le
0
La joie du pilote Citroën José María Pechito López, qui remporte le championnat du monde WTCC pour sa première saison dans la discipline.
La joie du pilote Citroën José María Pechito López, qui remporte le championnat du monde WTCC pour sa première saison dans la discipline.

Un moment chargé de symboles. Au cours du septième tour dans la première course, Yvan Muller, champion du monde en titre, doit abandonner à cause d'une crevaison. Alors deuxième, le pilote français laisse s'échapper José María "Pechito" López. À cet instant dans le stand Citroën, des maillots argentins, où figure le numéro 37 (celui de sa voiture), sont discrètement donnés aux techniciens et aux ingénieurs de la marque aux chevrons. La compagne de López laisse échapper une petite larme et sa mère, très tendue jusque-là, peut enfin arborer un large sourire. À 31 ans, José María López remporte le premier titre d'un championnat lié à la FIA depuis le dernier sacre de Juan Manuel Fangio en 1957. Troisième pilote chez Citroën derrière Loeb et Muller, il s'offre en plus sa neuvième victoire de la saison.

Course 1 : López champion, Loeb à l'abnégation

Sur la grille de départ, sous le soleil de Suzuka, José María López garde son calme, relaxé malgré les nombreux journalistes et photographes qui l'entourent. Une agitation particulière, liée à la présence de nombreux envoyés spéciaux argentins, venus en nombre couvrir l'événement. "Je n'arrive pas à me dire qu'il peut être champion du monde", explique Victoire, la compagne de "Pechito" au Point.fr. Pourtant, le sacre se dessine rapidement dans cette première course où l'Argentin n'avait besoin que de terminer aux quatrièmes premières...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant